Moteurs

Gros coup de théâtre. A une grosse semaine à peine du départ du Rallye Monte-Carlo où seront alignées les C3 WRC de Kris Meeke et Craig Breen, Yves Matton a annoncé qu’il quittait la direction de Citroën Racing pour remplacer le Finlandais Jarmo Mahonen en tant que directeur rallye à la FIA, l’instance dirigeante du sport automobile international.

Depuis quelques mois déjà, le Hutois était lassé par le manque de moyens déployé par la marque au Double Chevron pour renouer avec sa gloire d’antan. Le fait de ne pas avoir réussi à attirer le quintuple champion du monde Sébastien Ogier et les faibles chances de pouvoir encore viser le titre cette année avec Kris Meeke en leader très instable ont sans doute conforté Yves dans son choix de quitter un poste qu’il occupait depuis 2012. La proposition de Jean Todt est tombée au bon moment. 

« Je ressentais le besoin de relever un nouveau défi. Je suis très heureux de vous annoncer que je vais rejoindre la FIA pour m’occuper du rallye, » a déclaré notre compatriote sur les réseaux sociaux.
« Yves a une expérience à la fois riche et diversifiée du monde du rallye ce qui est important pour l’essor de la discipline, » a indiqué pour sa part le président Jean Todt. « C’est un grand passionné de ce sport et sa profonde connaissance de la compétition et de la gestion sera un atout formidable pour assurer le futur développement des rallyes. »

Yves Matton est remplacé dès aujourd’hui chez Citroën par le Français Pierre Budar, ingénieur au sein du groupe PSA depuis 1989, pilote pour Peugeot Talbot Sport entre 1991 et 1992 et responsable depuis 2016 de l'entité compétition clients.