Aries Merritt: "Ce soir, je n'avais pas le record en tête"

Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Aries Merritt a établi le record du monde du 110 m haies en 12.80

BRUXELLES L'Américain Aries Merritt, tout sourire après son record du monde du 110 m haies (12.80), a expliqué que, contrairement à ses dernières courses où il avait échoué à améliorer cette marque, il n'avait "pas le record en tête" en venant à Bruxelles.

Finalement, vous l'avez ce record, après avoir couru derrière tout l'été...

"Oui, après les Jeux (où il a décroché la médaille d'or), je me suis dit que je devais essayer de le battre. A Lausanne, j'ai fait un faux départ. A Birmingham, il y avait du vent et puis à Berlin, j'ai fait une course très très dure, mais avec un temps de 12.97. Et là je me suis dit que je ne pourrais pas l'avoir. Ce soir, donc, je n'avais pas le record en tête. Je voulais juste courir une nouvelle fois sous les 13 secondes pour finir ma saison. Après, je savais que la piste était incroyablement rapide, lorsque je me suis entraîné, je me suis dit qu'elle était similaire à celle de Londres. Je savais du coup que que j'allais courir très vite, que quelque chose de spécial était possible. Je crois que c'était la meilleure course de ma vie même s'il y a toujours des choses à améliorer."

Qu'avez-vous ressenti ?

"Aux JO, je voulais vraiment courir moins de 12.93, et c'est ce que j'ai fait. Mais en 12.92 (rires). Je savais que je pouvais le faire à partir de Lausanne, et je me suis dit c'était le moment d'aller vite. Quand j'ai vu 12.81 (le premier temps affiché avant d'être rectifié à 12.80). Je me suis dit +Quoi ? Quoi ? Qu'est-ce que c'est ?+ Je ne comprenais pas que j'ai pu courir si vite. Mon objectif était de faire 12.85 aux Jeux notamment. C'est même le mot de passe de mon téléphone. Bon, maintenant je vais devoir changer tout ça ! Ma carte de crédit c'est autre chose. Franchement, mon corps est complètement sous le choc."

Est-ce important de voir le record revenir dans le giron des Etats-Unis ?

"Oui, c'est très important. Il y a une tradition, une histoire du 110 m haies aux Etats-Unis. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'était plus américain (depuis 1993). Maintenant je vais rentrer à la maison, et dormir dans mon lit, enfin. Ca fait trois mois que je suis parti de chez loin de chez moi. Il va y avoir des célébrations, je vais avoir des vacances. Yes !"

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner