Athlétisme

Arnaud Art prendra part vendredi à un concours à la perche qui s'annonce d'ores et déjà comme un des plus relevés de l'histoire du Memorial Van Damme. 

Détenteur du record de Belgique avec une barre franchie à 5m72, le Liégeois sera opposé aux stars de la discipline que sont le Français Renaud Lavillenie, le Suédois Armand Duplantis, récent champion d'Europe, ou encore l'Américain Sam Kendricks et le Russe Timur Morgunov. "Je ne suis pas en pleine forme mais je peux encore aller haut", a directement lancé le perchiste. "Je sens que c'est la fin de saison, que je suis sur la pente descendante. J'ai mal partout mais il va falloir se bouger une dernière fois", a ajouté un Arnaud Art très souriant.

Le Belge de 25 ans découvrira l'ambiance du Van Damme. "Quoi qu'il arrive, ce sera un bon concours pour moi. C'est le bon jour pour faire une performance et si je n'y parviens pas, c'est aussi l'endroit parfait pour apprendre. Être présent au Memorial me confère un gros boost, je compte bien en profiter. Plus jeune, je venais en tant que spectateur, ce sont de bons souvenirs."

Arnaud Art, 9e (5m65) du dernier Euro à Berlin, n'a pas manqué d'évoquer la qualité du plateau présent vendredi à Bruxelles. "Je ne sais pas qui va gagner mais il y a des perchistes monstrueux. Pour moi, Kendricks, Lavillenie et Duplantis sortent du lot. Je pense qu'il faudra au moins franchir 5m95 pour gagner mais certains pourraient, en cas de mauvaises conditions, venir tirer leur épingle du jeu et s'imposer."

Art, qui étudie depuis plusieurs années à Bordeaux, a également abordé le prodige Duplantis, 18 ans et sacré champion d'Europe grâce à une barre franchie à 6m05. "Il est très rapide et fait de la perche depuis qu'il est tout petit, il fait ça comme il respire", a rigolé le Belge. "Il a démontré une grande maturité pour son âge et n'a pas perdu ses moyens en finale. Il fera sûrement sauter le record du monde de Lavillenie (6m16 en 2014, ndlr) et peut-être dès ce vendredi", a ponctué le perchiste du FCHA.