Athlétisme

Le vice-champion d'Europe du 10.000m se produira pour la première fois lors du meeting bruxellois ce vendredi sur 5.000m

Médaillé d'argent sur 10.000m aux récents championnats d'Europe de Berlin, Bashir Abdi, qui a « bien fêté » sa place sur le podium dans les jours qui ont suivi l'Euro et a « peu dormi », vivra sa première expérience au Mémorial Van Damme ce vendredi soir au stade Roi Baudouin. Le Gantois, qui estime avoir retrouvé suffisamment de fraîcheur, bénéficie, en effet, d'une wild-card sur 5.000m.

« Ces dernières années, j'ai assisté régulièrement au meeting, dont j'adore l'ambiance et le stade, mais malheureusement je ne m'y suis jamais produit », explique Bashir. « Pour moi, c'est donc un honneur de courir devant le public du Mémorial ce vendredi et j'espère faire encore un beau chrono dans une course qui s'annonce très rapide. »

Surtout, cette course marquera sa dernière apparition sur la piste dans la mesure où ce néo-marathonien se consacrera ensuite à la route. « Il subsiste encore un léger doute dans mon esprit car je pense être capable d'améliorer encore mon record sur 10.000m (NdlR : 27:36.40) mais il est difficile de trouver de bonnes courses rapides. Mais mon avenir est sur la route, oui, sans aucun doute. Je veux être au départ du marathon olympique de Tokyo en 2020 en tant que marathonien expérimenté. Ma prochaine expérience à ce niveau sera pour le début de l'année 2019. »

La performance de Koen Naert, sacré champion d'Europe du marathon à Berlin, semble, en tout cas, beaucoup inspirer Bashir Abdi. « Le voir arriver seul était une image forte », souligne l'athlète d'origine somalienne. « J'étais tellement heureux pour lui ! Je connais tous les sacrifices qu'il a faits pour en arriver là et le voir avec l'or autour du cou, c'était très émouvant. »