Athlétisme

Triple championne olympique d'athlétisme, puis membre du Comité International Olympique (CIO), la Polonaise Irena Szewinska, de son nom de jeune fille Kirszenstein, est décédée vendredi à l'âge de 72 ans d'un cancer. 

Elle est la sportive polonaise la plus médaillée de l'histoire aux Jeux. "Irena a inspiré une génération de femmes en Pologne et dans le monde entier dans l'athlétisme. C'était une héroïne nationale et mon amie. Sa perte être ressentie partout dans le monde", a déclaré Sebastian Coe, le président de la fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Née de parents juifs à Leningrad le 24 mai 1946, la "Grande Dame" avait remporté un titre lors de trois JO différents: 4X100m à Tokyo en 1964, 200m à Mexico en 1968 et 400m à Montréal en 1976, en battant le record du monde à chaque fois. Celui du 400 m (49.28) est toujours celui de Pologne.

Szewinska a remporté en outre quatre autres médailles lors de ses cinq participations: argent sur 200m et saut en longueur à Tokyo, bronze sur 100m à Mexico et sur 200m à Munich en 1972. Elle a disputé ses trois derniers JO (1972, 1976 et 1980) en étant devenue mère de famille.

Mariée en 1967 à son entraîneur de longue date Janusz Szewinski, elle a aussi battu dix records du monde. Elle a été la seule athlète de l'histoire (hommes et femmes confondus) à avoir détenu les records du monde du 100, 200 et 400 mètres. Sur cette dernière distance, elle fut la première à descendre sous la barrière des 50 secondes.

Elle a aussi remporté cinq titres européens en plein air (et deux en salle) entre 1966 et 1974 et un total de dix médailles.

Elle est demeurée invaincue sur le tour de piste entre 1973 et 1978. Sa carrière au plus haut niveau s'est achevée sur une blessure en demi-finales du 400m au JO de Moscou.

Irena Szewinska a été désignée athlète du XXe siècle en Pologne.

Sa carrière terminée, elle était devenue dirigeante, à la fédération polonaise qu'elle présida entre 1997 et 2009, et au sein du Conseil de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Irena Szewinska était devenue membre du Comité International Olympique en 1998. Elle a fait parti des commissions de coordination des JO 2004, 2012 et 2020.

"On se souviendra toujours d'Irina comme d'une personnalité exceptionnelle à la fois en tant qu'athlète que membre du CIO. Avec sa douceur et sa gentillesse, elle a tenu un vériatble rôle de modèle en consacrant sa vie entière au sport", a déclaré Thomas Bach le président du CIO.