Athlétisme

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté jeudi l'appel du sprinteur jamaïcain Nesta Carter, disqualifié pour dopage lors des Jeux Olympiques 2008 de Pékin. 

La médaille d'or du relais 4x100 m jamaïcain, dans lequel figurait Usain Bolt, avait été perdue. A la suite de cette décision, la Jamaïque ne retrouve pas le titre olympique. Usain Bolt, qui a pris sa retraite l'an dernier, compte donc 8 médailles d'or olympiques en sprint et non plus 9. Le TAS a annoncé dans un communiqué qu'il n'avait accepté aucun des arguments soulevés par Nesta Carter, rejetant toute "faute ou négligence" au cours de la procédure.

Des traces de méthylhexanamine, un stimulant, avaient été retrouvées dans les échantillons de Nesta Carter, double champion olympique du 4×100 m (2008 et 2012) avec la Jamaïque.

Le Comité international olympique (CIO) avait conservé des centaines d'échantillons d'athlètes prélevés lors des JO 2008 à Pékin et 2012 à Londres et en avait réanalysés certains, dont celui de Carter.

La médaille d'or du 4X100 m à Pékin reste donc la propriété de Trinité et Tobago, celle d'argent du Japon et celle de bronze du Brésil.