Athlétisme

Le meeting World Challenge de Madrid avait plutôt bien réussi à ses grands frères par le passé et, notamment l’an dernier lorsque les jumeaux Kevin et Jonathan y ont décroché leur qualification individuelle sur 400 m pour les Championnats du Monde de Londres. Dylan Borlée allait donc tenter, ce vendredi, de réussir également un tour de force en signant le minimum de qualification pour les Championnats d’Europe de Berlin, chrono fixé à 45.89.

Versé au couloir 2 dans la série B, le cadet de la fratrie a échoué de peu, passant à un peu plus d’un dixième du critère, mais son chrono de 46.00 n’en constitue pas moins son meilleur temps de la saison pour 6 centièmes. Le 2 juin dernier, il avait couru en 46.06 à Oordegem.

“C’est un peu frustrant parce que je termine avec la sensation de pouvoir aller plus vite", dit-il. “Je joue un peu au yo-yo en ce moment. Je pense que je suis parti trop lentement avant de remonter sur la fin. Il me faut toujours ce déclic…”

Celui-ci surviendra peut-être au cours du stage à Valbonne que la famille Borlée s’apprête à mener dès ce samedi. On notera que dans la série A du 400m, l'Espagnol Bruno Hortelano a frappé un grand coup dans l'optique des championnats d'Europe en signant un superbe chrono de 44.69 constituant un nouveau record national. Son compatriote Oscar Husillos est, lui aussi, descendu sous le précédent record en 44.73.

Sur 100m haies, Eline Berings a remporté une victoire de prestige, s'imposant en 13.01 (+ 0,1 m/s). Un succès toujours bon à prendre sur la route de Berlin. "Je suis très contente de ce résultat après deux bonnes semaines d'entraînement. J'ai commis trop de petites fautes dans la deuxième partie de la course mais la superforme arrive !" a-t-elle commenté.

À la perche, Ben Broeders, le troisième Belge engagé dans la capitale espagnole, n’a pas été en mesure de franchir sa première barre du concours, à 5,21 m.

Filippo Tortu (9.99) plus rapide que Menna 

Enfin, l'Italien Filippo Tortu a confirmé, au cours d'un 100m remporté par le Chinois Su Bingtian (9.91, record national), qu'il était bel et bien l'un des jeunes talents montants du sprint européen. L'athlète de 20 ans a, en effet, battu le record d'Italie que détenait Pietro Mennea depuis... 1979 (10.01) en signant un chrono de 9.99 (+0,2 m/s) !  "C'est une joie indescriptible", a expliqué le Milanais. "Le record de Mennea a toujours été un rêve depuis que je suis tout petit. Je suis vraiment très heureux."