Athlétisme Elise Vanderelst a décroché son ticket pour l’Euro d’athlétisme de Berlin sur 1.500 m

À tout juste 20 ans, Elise Vanderelst va goûter à son tout premier grand championnat chez les grands, du 7 au 12 août. À Berlin, pour l’Euro, elle accompagnera Nafissatou Thiam ou encore les frères Borlée dans la délégation belge.

Cette qualification pour le 1.500 m européen, la Montoise est allée la chercher à Oordegem, le 26 mai dernier. "J’étais dans la série la plus rapide", se souvient l’athlète du Moha. "Du coup, je savais que je pouvais aller vite et nous avions un lièvre. Tous les éléments allaient dans le sens d’un possible chrono pour atteindre les minima."

Ce qui n’était pas chose évidente avant de s’élancer pour plus de trois tours de piste, Elise n’ayant jamais couru aussi rapidement. Heureusement pour elle, les conditions lui ont permis de réaliser 4:09.31, soit près de trois secondes en dessous des minima et de pulvériser son record personnel. "C’était mon objectif de la saison, donc je suis assez contente", s’enthousiasme-t-elle. "C’était aussi la première année où j’avais deux stages de préparation. En plus, avec les examens, je vais pouvoir désormais relâcher la pression et ne pas devoir rechercher une autre bonne course pour me qualifier."

"Ne rien regretter"

L’étudiante en diététique peut donc tranquillement boucler sa session d’examens et ensuite entamer sa préparation pour le Championnat d’Europe de Berlin.

Dans la capitale allemande, Elise ne compte pas mettre la barre trop haut pour sa toute première européenne. "Je ne sais pas encore trop ce que je peux ambitionner. Une chose est certaine : je veux d’abord m’amuser et me faire plaisir. Je me préparerai en tout cas pour prester à un bon niveau pour ne rien regretter et ne pas être déçue."

Pour arriver au top de sa forme en Allemagne, l’athléte prendra part à un 800 m en Irlande et un 1.500 m en France. "En tout cas, après l’ Euro , je couperai et prendrai des vacances", rigole-t-elle.