Athlétisme

Déjà qualifiée pour l'heptathlon, Nafissatou Thiam a également décroché un ticket pour le concours de saut en hauteur des Jeux Olympiques de Rio dimanche à l'occasion du "Urban Mémorial", Place Saint-Aubain à Namur. 

Elle y a en effet franchi 1,94 mètre, avant d'échouer de peu à 1,98 mètre (1cm au-dessus de son record personnel), devant environ un millier de spectateurs.

Organisé dans le cadre du 40e anniversaire de "l'Urban mémorial", cette journée était la première d'une série de cinq à Namur, Gand, Anvers, Ostende et Bruxelles. Le but, sortir l'athlétisme des stades et l'emmener dans les centres urbains.

Namur était placé sous le signe du saut en hauteur avec la présence de plusieurs athlètes internationaux.

"Sportivement, on est ravi, nous avons deux athlètes (Nafissatou Thiam et l'Italienne Désirée Rossit ndlr) qui ont dépassé leurs limites et sont sélectionnées pour Rio", se félicite l'organisateur Samuel Serck.

L'Ukrainienne Irina Gerashenko s'est classée 3e (1m80) derrière Thiam et Rossit (1m94).

La Namuroise ne sait cependant pas encore si elle va sauter à Rio où l'heptatlon constitue son objectif.

Les prochaines dates sont prévues le 5 juin à Gand pour le saut en longueur, le 10 juin à Anvers pour le saut à la perche, le 22 juillet à Ostende pour le lancement du disque et une date est prévue au début du mois de septembre à Bruxelles, mais le lieu et l'endroit sont encore tenus secrets.