Athlétisme

C'est un véritable exploit qu'a réalisé Koen Naert, ce dimanche matin à Berlin, où il a remporté le titre de champion d'Europe du marathon en 2:09:51.

Il a devancé le Suisse Tadesse Abraham (2h11:24), deuxième, et l'Italien Yassine Rachik (2h12:09), troisième, dans la capitale allemande.

L'athlète de l'Excelsior Bruxelles, qui est parti seul vers la conquête du titre et de la gloire au km 32, a amélioré son record personnel (2h10:16), mais aussi celui de l'épreuve.

Il s'agit seulement de la deuxième médaille d'or de l'histoire de l'athlétisme belge dans cette épreuve (la neuvième au total) après celle décrochée par Karel Lismont en 1971 !


Le bilan belge, fabuleux, passe à présent à six médailles, dont trois en or (après Nafi Thiam à l'heptathlon et les Belgian Tornados en relais 4x400m), avec deux médailles d'argent (Bashir Abdi sur 10.000m et Kevin Borlée sur 400m) et une en bronze (Jonathan Borlée sur 400m).

"C'est incroyable. C'est vraiment fou", sourit Koen Naert dans la zone d'interview. "J'ai des difficultés à me rendre compte de ce que je viens d'accomplir. C'est fantastique. J'avais certes rêvé de finir avec le drapeau belge sur les épaules mais ce n'est jamais qu'un rêve, il fallait encore le réaliser, et iI y a toujours une grande différence. J'avais des difficultés à oser exprimer mes ambitions avant la course mais je savais que j'étais bien physiquement et mentalement. Ce dimanche matin, avant le départ, j'étais très nerveux. Ne l'ayant jamais autant été, je ne savais pas si c'était un bon ou un mauvais signe. Mais j'ai réussi à transformer cette nervosité en force. C'est fantastique."