Athlétisme

Le spécialiste des haies basses, Michael Bultheel, qui s'est qualifié deux fois pour les demi-finales du 400m haies aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016, a décidé de raccrocher ses spikes avec effet immédiat à 31 ans. Désormais, il se consacrera à sa profession de docteur en médecine. "Je suis actuellement médecin et athlète à temps plein", avait déclaré Bultheel il y a un an. "Cette combinaison était un peu difficile. Entre-temps, j'ai découvert d'autres sports qui me donnent plus de satisfaction, comme le VTT", a-t-il précisé au moment de quitter les pistes en tartan. "Les meilleurs moments de ma carrière sportive de haut niveau ont été mes deux Jeux Olympiques à Londres et à Rio, avec une légère préférence pour Londres."

Bultheel a remporté le premier de ses cinq titres nationaux en 2009 et, la même année, il s'est qualifié devant son premier championnat international. Lors des Mondiaux de Berlin, le Flandrien avait été sorti en séries. Aux JO de Londres en 2012, il s'était classé onzième en demi-finales. En raison de blessures, quelques jours plus tard, il a également participé de manière inattendue à la finale du 4x400 mètres, où il a terminé cinquième avec les Belgian Tornados.

Il a signé son meilleur chrono personnel sur 400 m haies lors des championnats nationaux 2015, en 49.04 secondes, 2e meilleur chrono belge de l'histoire (derrière les 48.91 de Marc Dollendrof aux JO d'Atlanta en 1996).

Aux Jeux de Rio, Bultheel s'est de nouveau qualifié pour les demi-finales, où il a signé le dix-huitième temps.

Bultheel a terminé sa carrière la semaine dernière lors des interclubs à Courtrai. Il a couru le 400 m haies en 55.89 et aussi disputé le 4x400 mètres.