Athlétisme

La Namuroise a remporté le meeting et s'est offert un nouveau record personnel au lancer du poids avec 15,52 m avant de courir 8.35 sur 60 m haies et d'effacer seulement 1,90 à la hauteur.

Engagé dans un triathlon (poids, 60 m haies, hauteur), ce vendredi soir, à Eaubonne, Nafi Thiam a profité de l'occasion pour frapper un fameux coup lors de sa rentrée. Après un premier lancer prudent à 14,08 m, Nafi s'est offert un nouveau record personnel au poids avec un jet à 15,52 m ! L'ancien record de notre championne olympique et mondiale de l'heptathlon datait du 8 février 2017, à Paris, où elle avait lancé à 15,35 m avant de confirmer lors de l' Euro indoor , à Belgrade, où elle a été sacrée après avoir lancé le poids à 15,29 m. À son troisième et dernier essai, Nafi a lancé à 15,20 m, confirmant sa belle forme.

La saison 2018 était bien lancée pour la protégée de Roger Lespagnard... Sur 60 m haies, Nafi Thiam a confirmé sa suprématie sur ses rivales, remportant la course en 8.35. Pas de record personnel, cette fois, celui-ci se situant quand même à 8.23 ! Mais une victoire significative, dans un mouchoir de poche, face à la Française Nana Djimou et à la Britannique Johsnon-Thompson, toutes deux créditées de... 8.36.

Enfin, vint la hauteur, la spécialité de Nafi Thiam qui, néanmoins, s'occasionna une double frayeur à 1,81 m et 1,84 m, deux barres qu'elle ne franchit qu'à son deuxième essai. Mais, en championne, Nafi rectifia le tir, effaçant 1,87 m et 1,90 m dès sa première tentative pour assurer sa victoire, symbolique, dans ce triathlon du Val d'Oise. Malheureusement, notre championne ne put, ensuite, enchaîner, manquant 1,93 m à trois reprises...


Roger Lespagnard : « Nafi était fatiguée à la hauteur »

La Namuroise s'est offert un nouveau record personnel au lancer du poids avec 15,52 m avant de courir 8.35 sur 60 m haies et d'effacer 1,90 m à la hauteur.

Roger Lespagnard était satisfait des prestations de Nafi, surtout au poids et sur les haies.

« Nafi était fatiguée à la hauteur. J'aurais préféré qu'on dispute ce triathlon dans l'ordre logique des épreuves du pentathlon, soit 60 m haies, hauteur, poids. Et non le poids avant les deux autres épreuves parce que ça lui a coûté beaucoup d'énergie. En outre, l'horaire était très serré. Mais je suis très content de son nouveau record personne au poids Cette fatigue, on ne l'a pas ressentie sur les haies. C'est dû au fait qu'on a beaucoup travaillé la course cet hiver. Plus que le poids avec seulement deux séances et, surtout, la hauteur avec trois entraînements. Mais je ne m'inquiète pas. Aujourd'hui, la hauteur, je m'en fiche. Je sais ce qu'elle vaut et c'est du genre 1,95 m ou 1,97 m. Elle les sortira quand il faudra... »

La victoire sur 60 m haies a également beaucoup plu à l'entraîneur de notre championne.

« Psychologiquement, cette victoire est très importante et je pense que ça l'a ravie de gagner ainsi, même d'un centième. Elle a marqué l'ascendant sur la Britannique... »