Athlétisme

Soufiane Bouchikhi s'est facilement imposé, ce dimanche, lors de la manche de CrossCup de Rotselaar, en terminant avec près de 200 mètres d'avance sur son premier poursuivant, Isaac Kimeli. L'athlète du RFC Liège, qui avait adopté un nouveau look avec des cheveux teints en blond ("c'était pour le fun. En principe, le blond doit virer au gris"), avoue pourtant avoir souffert pendant la course, mais personne ne l'a remarqué.

"J'ai certes gagné à Rotselaar, et même de loin, mais j'avoue que j'ai souffert. Mon avantage est de pouvoir cacher à mes adversaires mes moments durs dans une course".

Bouchikhi a ressenti à Rotselaar les conséquences de deux grosses semaines d'entraînement. "J'ai en effet beaucoup couru ces derniers temps et je sentais la fatigue dans les jambes. Mais j'ai deux semaines pour récupérer et me présenter au championnat de Belgique (NdlR : le 25 février) en plein état de fraîcheur. Le titre national est un 'must' pour moi, mais une course n'est jamais gagnée d'avance. Tout peut toujours se passer".

Chez les dames, Imana Truyers, leader de la CrossCup qu'elle remportera à coup sûr, s'est inclinée face à Sofie Van Accom dans le sable du Domein Ter Heide. Truyers a très vite mis la pression sur Louise Carton, qui effectuait son retour à la compétition après des mois de blessures, mais c'est bien Van Accom qui a finalement déposé Truyers avant le dernier tour de circuit pour remporter sa toute première victoire dans le cadre de la CrossCup. 

© BELGA

  "Le résultat de deux très bonnes semaines d'entraînement", confie la lauréate, qui a profité d'une partie plus plate du parcours pour tenir la foulée de Truyers. Cette dernière expliquait de son côté : "La 2e place est un peu regrettable mais je veux regarder vers l'avant et surtout vers le championnat de Belgique, mon grand objectif. Bruxelles a toujours été mon parcours favori, avec ces bosses que j'adore et où je peux davantage montrer mes qualités".

D'Hoedt devancé en cross court

Dans le cross court hommes, Jeroen D'Hoedt, invaincu depuis le début de la saison, a dû s'incliner pour la première fois face à Ali Hamdi. Légèrement blessé au genou pendant la semaine, le sociétaire du CABW n'a pu que limiter la casse sur le circuit sablonneux de Rotselaar. Sa victoire finale n'est cependant pas remise en cause. "Je savais que je ne serais pas au mieux ici avec cette petite blessure au genou droit mais il me reste deux semaines pour faire en sorte que tout rentre dans l'ordre d'ici le championnat de Belgique de Bruxelles".