Autres sports La grande finale du championnat de Belgique de beach soccer a lieu ce week-end à La Panne

La phase classique du championnat de Belgique de beach soccer a pris fin ce week-end avec un dernier rendez-vous à Perwez. On connaît désormais les noms des huit équipes qui se disputeront le titre de champion de Belgique le week-end prochain sur la plage de La Panne : LSA Perwez, Mojitos Rebecq, New Team Brussels, Cartel Waterloo, LBSD, Enen Crew Nivelles, Espoir Club Bruxelles et SAC Braine-l’Alleud.

Une phase finale en deux parties. Il y aura d’abord deux groupes de quatre et puis des rencontres à élimination directe, jusqu’à la finale. "L’issue de cette finale s’annonce indécise car 4 ou 5 équipes peuvent terminer à la première place. Ça se jouera sur des détails", prévient Jérémy Chojnowski.

Parmi ces équipes candidates au titre, on retrouve évidemment la New Team, qui rêve d’un doublé après sa victoire en Coupe de Belgique. "Sans les forfaits de dernière minute des autres équipes, nous aurions terminé la phase régulière à la deuxième place. Mais cela ne change pas grand-chose puisque les compteurs sont remis à zéro pour cette finale à La Panne."

Seul bémol, cette dernière journée de championnat a été marquée par plusieurs forfaits qui ont entraîné une modification du classement général. "Certaines équipes qui n’avaient plus rien à jouer ne sont pas venues. C’est dommage pour ceux qui étaient présents et ceux qui se sont battus tout au long de la saison pour obtenir un classement qui, au final, est faussé. Il faudra en tirer quelques enseignements."

Afin que cela ne se reproduise plus la saison prochaine. "Nous avons eu une réunion avec les responsables de chaque équipe afin de remettre en place un championnat de meilleure qualité la saison prochaine, après une année qui fut assez difficile. Il est important de responsabiliser chaque équipe afin d’assurer la qualité de notre championnat."

Car le beach soccer belge a un rang à tenir sur la scène européenne. "Le niveau est très bon en Belgique. Les meilleures équipes de notre compétition ont par exemple terminé 2e et 3e dans un tournoi international très relevé en Alsace. La qualité est là."


En attente de soutien de l’Union belge

Cette saison de beach soccer qui est sur le point de s’achever, elle n’a pas été aussi positive qu’espéré. Les responsables pensaient recevoir le soutien de l’Union belge, comme cela avait été promis. Finalement, ce soutien n’est jamais arrivé. 

  “Nous avons travaillé durant de longs mois pour obtenir le soutien de l’Union belge, les accords semblaient établis et puis, juste avant le début du championnat, ils nous ont dit que l’on reparlerait de tout ça pour la saison prochaine. Ça a été un gros coup de frein dans notre développement car le soutien de l’Union belge nous aurait offert plus de moyens, notamment au niveau de la communication. Le soutien de l’Union belge nous aurait permis de communiquer dans les clubs de football et donc d’augmenter la visibilité d’une discipline qui ne demande qu’à se développer.”