Omnisports

Charline Van Snick a décroché une superbe médaille de bronze, ce vendredi, au Grand Prix de Tachkent, en battant l'Israélienne Bezalel. Visiblement libérée, la Liégeoise est apparue offensive dans cette petite finale des -52 kg face à une adversaire qu'elle avait rencontrée et battue, en mars, au Grand Prix de Bakou. Solide sur ses jambes, Charline a harcelé Bezalel, n°34 mondial, tant debout qu'au sol, l'un de ses points forts. Marquant, d'abord, sur un superbe mouvement, elle a, ensuite, enchaîné avec une immobilisation qui lui a coûté beaucoup d'énergie pour s'offrir un nouveau podium disputé, mais amplement mérité.

La journée avait pourtant mal commencé pour Charline, battue par la jeune Israélienne Temelkova, 20 ans et... n°136 mondial ! Vice-championne d'Europe juniors, celle-ci est parvenue à renverser notre compatriote qui mit du temps à se remettre de ce camouflet. Accroupie à la sortie du tatami, Charline broyait du noir, mais elle sut se ressaisir. Se retrouvant en repêchages face à la Mongole Adiyasambuu, battue sur le gong par la Polonaise Pienkowska, la Liégeoise dut attendre la prolongation pour s'imposer, au sol, en retournant littéralement son adversaire sur le dos. Ouf ! En route pour le bronze...

Engagé en -66 kg, Kenneth Van Gansbeke fut moins heureux que Charline Van Snick. Après une victoire convaincante face au Tadjik Sarakhonov, le Gantois s'est, en effet, incliné contre le Biélorusse Minkou, n°15 mondial. Renvoyé aux repêchages, Kenneth se retrouva, alors, face au Mongol Dovdon, n°10, une tâche a priori encore plus ardue. Malgré deux pénalités, notre compatriote résista bien, poussant son adversaire à la prolongation. Et il prit même l'initiative, notamment au sol, jusqu'à ce que le Mongol trouve la faille et marque. Déception !