Omnisports

Considéré comme le plus gros événement sportif américain de l'année, le Super Bowl revient ce dimanche 4 février à Minnesota.

La grande finale de la 52e édition du Super Bowl va voir s'opposer les New England Patriots, champions en titre, aux Eagles de Philadelphie.

Le football américain est le sport numéro 1 aux USA. Le jour de la grande finale de la NFL (Nations Football League), tout le pays s'arrête pour vivre au rythme de la rencontre et vivre une soirée riche en émotion. Plus de 110 millions de personnes suivront ce match. Mais pourquoi cet évènement rassemble-t-il autant de spectateurs ?

Tout d'abord, il s'agit d'un jour de fête aux États-Unis. Le coup d'envoi sera donné à 18h30 au Texas (00h30 heure belge). Beaucoup de personnes se retrouvent en famille et entre amis car c'est un événement qui se vit ensemble. C'est inscrit dans la tradition. Ce moment de sport de l'année fait désormais partie de la culture américaine.

Les spots de pub occupent une place monstre. Elles exercent un pouvoir d'attraction aussi fort que le match lui-même. Certains disent même que le match est devenu secondaire. Les temps d'antenne valent très cher. Cette année, les annonceurs ont investi la somme record de 400.000 dollars dans les spots de pub. 30 secondes de publicité se chiffrent à 5 millions de dollars (contre 42.000 lors de la première édition en 1967).

© AFP
En plus du spectacle que sont les pubs, il y a toujours un show énorme à la mi-temps. Des stars planétaires viennent donner des concerts et font vivre au public un moment incroyable. Cette année, c'est Justin Timberlake qui viendra assurer le show. Il a promis "quelque chose de jamais vu auparavant". C'est indéniablement le moment de la rencontre à ne pas manquer. Quant aux publicités, elles sont souvent adaptées à l'événement: "De nombreuses personnes vont aux toilettes pendant la rencontre pour ne pas rater les coupures publicitaires", analyse dans Le Monde Timothy Delaney, professeur de sociologie à Oswego.

Comment se joue le foot US ?

Pour comprendre le football américain, très populaire aux États-Unis et un peu méconnu sur notre continent, voici les règles de base qui déchaînent les passions outre-Atlantique.

C'est un cousin du rugby. La nomination de ce sport est liée non pas aux pieds comme c'est le cas sur le Vieux Continent mais bien à la taille du ballon qui mesure un pied de long. Ce sport de contact a été institué par les grandes universités du pays et est très réglementé.

Un match se joue sur un terrain d'une superficie de 100 yards (91,4 mètres). Les deux équipes sont constituées d'onze joueurs divisés en plusieurs escouades : la défense, l'attaque et les unités spéciales qui sont chargées du jeu au pied. S'il y a onze joueurs sur la pelouse, il peut y en avoir jusqu'à 53 dans le noyau de chaque équipe. Un match se déroule en quatre quart-temps de 15 minutes.

© D.R.
Le but de l'équipe en possession du ballon est de rejoindre la zone d'en-but, dans laquelle elle peut inscrire des points. Pour cela, il faut avancer petit à petit et progresser en remontant le terrain de 10 yards. Les équipes ont 4 tentatives pour y arriver. Si l'équipe réussit, elle réalise un first down et recommence 4 tentatives plus haut dans le terrain et ainsi de suite jusqu'à la zone d'en-but.

Pour marquer des points, il y a plusieurs façons de faire :

1. En réalisant un Touchdown. Comment s'y prendre ? Soit en franchissant seul la ligne de but, soit en lançant le ballon à un partenaire situé de l'autre côté de la ligne. C'est l'équivalent de l'essai au rugby. Cela rapporte 6 points.
2. Plaquer le porteur du ballon de l'équipe adverse dans sa propre zone d'en-but. On appelle ça un safety, ça rapporte 2 points.
3. Réussir un Field goal consiste à tirer du pied le ballon entre les poteaux du but adverse. Cela rapporte 3 points.

Le but de la défense est bien entendu de récupérer le ballon. Elle peut faire reculer l'équipe adverse en plaquant le Quaterback. Cette action est appelée sack. Le quaterback est le stratège de l'équipe. Véritable leader emblématique de l'équipe, c'est lui qui dirige les phases offensives. Tom Brady, le Quaterback et vedette des New England Patriots prend son pied en NFL : "Pourquoi tout le monde veut à ce point que je prenne ma retraite ?" s’est il étonné mercredi en conférence de presse. "Je ne comprends pas. Je m’amuse. L’équipe est bonne. Je sais que je suis un peu plus vieux que la plupart des gars, mais je prends vraiment du plaisir."

© D.R.
Pour avancer, les attaquants procèdent par de longues courses individuelles ou par des passes. L'attaque par la course consiste à donner la balle au coureur, appelé running back, qui va le plus loin possible grâce aux placages de ses équipiers sur les défenseurs adverses, afin de les empêcher d'arrêter la progression du coureur.

Enfin, il y a d'autres joueurs qui ont chacun des rôles précis : le kicker, chargé des tirs au but; le punter qui dégage la balle lors de la quatrième tentative de first down; le long snapper, joueur spécialisé dans les engagements longs; le holder dont le rôle est d’immobiliser la balle au sol afin que le kicker puisse frapper; le punt returner, un arrière qui doit récupérer les balles sur les punts et soit relancer, soit dégager son équipe; et face à lui, le legunner, un joueur rapide chargé de chasser le punt returner pour le plaquer ou l'empêcher de relancer.

Vous savez à présent comment se déroule une rencontre de football américain et pourrez apprécier le spectacle de dimanche soir.