Autres sports

Robbe Ghys et Kenny De Ketele ont décroché la médaille d'or sur la course à l'Américaine (Madison) des championnats d'Europe de cyclisme sur piste lundi à Glasgow en Ecosse. Les Belges ont devancé, avec 60 points, les Allemands Roger Kluge et Theo Reinhardt (49 pts), champions du monde en titre, et les Britanniques Ethan Hayter et Oliver Wood (38 pts).

Ghys et De Ketele ont dû parcourir les 200 tours de piste (50 km) et disputer 20 sprints pour amasser un maximum de points. Très réguliers, les Belges sont également parvenus à prendre un tour d'avance sur le reste des concurrents à deux reprises, engrangeant de précieux points.

C'est la deuxième médaille à Glasgow pour Kenny De Ketele, 33 ans, déjà deuxième de la course aux points messieurs (40 km) dimanche. Et avec Robbe Ghys, 21 ans, il a pris la 7e place de la poursuite par équipe. Ghys s'était classé lui 11e de l'omnium dimanche.

C'est également la sixième médaille belge à Glasgow après le titre européen pour Nina Derwael aux barres asymétriques. La gymnaste belge a aussi décroché l'argent à la poutre alors qu'Axelle Klinckaert a remporté le bronze au sol. Enfin, Jolien D'hoore a pris le bronze sur le 10 km scratch.

De Ketele décroche son troisième titre européen dans cette épreuve de l'américaine après des sacres en 2008 et 2011 avec Iljo Keisse. En 2012, il avait même décroché le titre mondial, cette fois avec Gijs Van Hoecke.


"Un titre qui signifie beaucoup"

"C'est un titre au caractère", a commenté L'expérimenté Kenny De Ketele. "Cela signifie beaucoup après toutes ces années où on a accumulé les places d'honneur et les médailles. Cela fait du bien de retrouver la plus haute marche du podium et d'avoir le plus beau métal" a souligné De Ketele qui enlève sa 7e médaille dans cette épreuve officiellement appelée "Madison". Il avait remporté l'argent en 2010 et 2014 et le bronze en 2013 et 2016.

"C'est un titre dans un palmarès, c'est aussi un encouragement", a estimé Ghys qui avait reçu sa chance de la part du coach fédéral Peter Pieters qui avait la particularité de voir son fils Roy disputer la course sous le maillot des Pays-Bas.

Ce succès est d'autant plus important que ce résultat entre en ligne de compte pour le classement qui servira à déterminer les équipes autorisées à se rendre aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

"L'épreuve revient aux Jeux Olympiques (après avoir été absente à Londres et Rio). J'avais été présent à Pékin avec Iljo (Keisse) et Tokyo pourraient être mes derniers Jeux. Maintenant avec Robbe, nous sommes peut-être la meilleure équipe belge du moment sur papier. Mais en deux ans beaucoup choses peuvent changer et en plus il y a Moreno De Pauw et Lindsay De Vylder qui peuvent intégrer l'équipe à tout moment. Notre équipe belge de Madison est armée pour les prochaines échéances", dit Kenny De Ketele.

La course s'est jouée entre le 40e et le 50e tour, quand l'Allemand Kluge a attaqué et que De Ketele a réussi à le suivre fort de son expérience "je l'ai senti partir".

Le duo a réussi son coup. En prenant un tour au reste des concurrents, Belges et Allemands se sont assurés 20 points et les deux premières places du classement. Les deux premières places sur la boîte n'allaient plus jamais varier. Les Belges ont marqué les maillots arc-en-ciel à la culotte. "A la fin on gagnait des points ou on en perdait sur eux. C'était incroyablement rapide. Ce titre on l'a eu au caractère", a expliqué De Ketele. "L'Espagnol Albert Torres était intenable, sans doute le plus fort aujourd'hui, mais les Britanniques en prenant eux aussi un tour au reste des coureurs dans les ultimes boucles ont assuré la troisième place pour la plus grande joie d'un public local aux anges.

"Maintenant c'est au tour de Lotte (Kopecky) et Jolien (D'hoore)" a conclu De Ketele à l'adresse des deux filles qui disputeront l'américaine mardi. .