Omnisports

Un commentaire de Miguel Tasso.

En 1988, les Jeux Olympiques d’été de Séoul furent marqués par le contrôle positif du sprinter canadien Ben Johnson, vainqueur de l’épreuve phare du 100 mètres. C’était la première fois que le dopage s’invitait ainsi, en guest star, dans la plus grande compétition sportive universelle.

(...)