Autres sports

L'Américaine Madisyn Cox, membre du relais américain du 4X200 mètres nage libre sacré champion du monde de natation l'an dernier à Budapest, peut reprendre la compétition. 

L'ondine de 23 ans avait été sanctionnée le 20 juillet par la fédération internationale de natation (FINA) à deux ans de suspension à la suite d'un contrôle antidopage qui s'était révélé positif.

Des traces de Trimetazidine avaient été retrouvées lors de ce contrôle inopiné effectué le 5 février. En appel de sa suspension, devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, la nageuse a convaincu les juges qu'elle avait été victime d'une contamination dans une préparation vitaminée. Le TAS a réduit la suspension de deux ans à six mois.

Comme Cox n'a plus nagé en compétition volontairement depuis le 3 mars, elle peut reprendre immédiatement la compétition.

La FINA avait réduit pour sa part sa sanction de 4 à 2 ans en raison de la faible quantité retrouvée du produit interdit.