Autres sports

BRUXELLES Au programme de cette 30e édition du Mémorial Van Damme figure une épreuve aussi étonnante que spectaculaire : le 4x800 m ! Ce relais, très peu couru, a été monté pour fêter un autre anniversaire, les 50 ans du record du monde signé par un quatuor belge. Le 8 août 1956, au stade des Trois Tilleuls, à Watermael-Boitsfort, André Bailleux, Alfred Langenus, Emil Leva et Roger Moens, alors recordman du monde du 800 m avec 1.45.7, ont couvert la distance en 7.15.8, devançant l'Allemagne. Ce record du monde a tenu dix ans, les Allemands prenant leur revanche, le 13 août 1966, à Wiesbaden (7.08.6). L'actuelle référence mondiale sur la distance est détenue par la Grande-Bretagne avec 7.03.89. Un chrono signé par un quatuor tout simplement magique : Peter Elliott (1.49.14), Garry Cook (1.46.20), Steve Cram (1.44.54) et, last but not least , Sebastian Coe (1.44.01). Autant dire que, sous les yeux d'André Bailleux, Emil Leva et, bien sûr, Roger Moens, le quatrième mousquetaire , Alfred Langenus, étant décédé l'an dernier, la tâche s'annonce délicate pour les six équipes engagées. Et pourtant, il y a du beau monde avec les Kenyans Bungei, Kombich, Mutua et Yiampoy, les Américains et les Espagnols. A noter qu'il y a, au départ, une équipe du Benelux constituée du Luxembourgeois David Fiegen, vice-champion d'Europe du 800 m, de notre compatriote Thomas Matthijs et des Néerlandais Arnoud Okken et Bram Som, ni plus ni moins que le champion d'Europe du 800 m. Voilà une épreuve qu'aurait sans nul doute appréciée Ivo Van Damme, lui-même, toujours détenteur du record de Belgique avec 1.43.86. Un chrono signé en finale du 800 m aux Jeux de Montréal où seul le Cubain Alberto Juantorena, qui a, bien sûr, tenu à être présent, l'a devancé. Mémorable !



© La Dernière Heure 2006