eSport

Quelle belle image pour ces premiers IEM préolympiques de l’histoire avec cette victoire de la Canadienne Scarlett, qui a battu les Coréens sur leur propre territoire.

L’un des deux tournois eSport organisés en marge des Jeux Olympiques d’hiver 2018 (l’autre étant Steep: Road to the Olympics) a connu une fin épique avec la victoire de la seule femme engagée dans le tournoi.

Ces IEM, organisés sur StarCraft II, regroupaient 18 joueurs venus des quatre coins du globe. Les matchs se déroulaient sur un format BO5 et la finale en BO7, un format standard.

A ce petit jeu, c’est la Canadienne Sasha "Scarlett" Hostyn qui s’est imposée. Après s’être extirpée du "tie-breaker" américain (un premier tour entre quatre joueurs d’Amérique du Nord et Centrale), la jeune femme de 24 ans a réalisé un parcours quasi sans-faute pour s’imposer contre le Sud-Coréen Kim "sOs" Yoo Jin, l’un des favoris de la compétition.

Ce tournoi était donc historique à plusieurs égards puisqu’il s’agissait du premier tournoi eSport organisé en partenariat avec le Comité International Olympique. Une sorte de test en vue de l’insertion de l’eSport dans les prochains Jeux d’été. Scarlett est également la première femme à remporter un IEM.

Pour info, les IEM ou Intel Extreme Masters sont une série de tournois eSport organisés depuis 2007 par la marque informatique Intel. Les tournois se déroulent sur de nombreux jeux eSport : Starcraft II, Counter-Strike: Global Offensive, Quake Live, League of Legends et Hearthstone: Heroes of Warcraft.