eSport Riot Games, l'éditeur de League of Legends, figure emblématique de l'eSport, a vu s'échapper un contrat de streaming à 300 millions de dollars signé en 2016. Les investisseurs voient la perte de ce contrat d'un mauvais oeil.

Tout a commencé lorsque l'éditeur a annoncé que les LCS NA (championnat d'élite nord-américain) seraient diffusés sur ESPN+, comme le rappellent nos confrères de L'Equipe esport. Un deal qui signifie aussi que le contrat signé il y a deux ans entre Riot Games et BAMTech, une société spécialisée dans le streaming, n'existe plus. Il s'agissait pourtant d'un contrat sur le long terme, à hauteur de 300 millions de dollars, qui devait assurer la mise en place d'une plateforme de streaming dédiée à l'eSport sur LoL. 

C'est en fait Disney, propriétaire de ESPN+ qui est derrière ce changement. La société américaine a racheté BAMTech et a donc décidé de modifier le deal et de déplacer League of Legends sur la plateforme de streaming sportive déjà en place mais qui ne vise pas particulièrement un public d'adeptes. Un manque à gagner, qu'on estime financier, mais qui pourrait dès lors également l'être en termes d'image puisque League of Legends ne sera pas autant mis en avant qu'il l'aurait été sur une plateforme dédiée. 

Reste à voir les plans que Disney réserve à LoL sur ESPN+. Pour rappel, ce changement de diffuseur ne concerne que les compétitions nord-américaines et ne modifie en rien la diffusion gratuite de toutes les compétitions de League of Legends sur Twitch et YouTube.

A l'heure où l'eSport prend une ampleur phénoménale et où personne ne veut manquer le train, c'est un coup dur pour Riot Games, pionnier de l'eSport mondial.