Autres sports

Les championnats d'Europe de taekwondo se sont ouverts ce jeudi à Kazan, en Russie, où la compétition se déroulera jusqu'à dimanche. Neuf athlètes belges au total y sont engagés. 

Martijn Willemsen (-54 kg) s'est incliné en quarts de finale contre un adversaire italien, tandis que Salaheddine Bensalah (-58 kg) a perdu au "golden point" lors de son second tour.

Ohiana Bruno Dufour (-53kg), Raheleh Asemani (-57kg) et Laura Roebben (-62kg) chez les dames; Jaouad Achab (-63kg), Si Mohamed Ketbi (-68kg), vice-champion du monde en 2015, Badr Achab (-74kg), qui a rapporté la première médaille mondiale chez les juniors (en bronze) à la Belgique il y a trois semaines en Tunisie, et Nicholas Corten (-80kg), en bronze à l'Euro 2016 en -74kg, chez les messieurs doivent encore entrer en lice et auront des envies de podium.

Après avoir lutté pour une place sur le podium aux Jeux Olympiques de Rio en août 2016, Raheleh Asemani et Jaouad Achab n'ont pu accrocher une médaille aux Mondiaux à Muju en Corée du Sud l'an dernier. 

Jaouad Achab, 25 ans, champion du monde en 2015 et champion d'Europe en 2014 et 2016, a dû digérer le départ de son coach à la fédération flamande de taekwondo en l'an dernier, Karim Dighou, remplacé par l'Espagnol Jesus Tortosa. Il avait terminé 5e à Rio et éliminé en quart de finale à Muju.

Raheleh Asemani, 28 ans, sortie au 2e tour aux Mondiaux et en quarts de finale à Rio, vise un podium et si possible mieux que sa 3e place conquise en 2016.