Euro - Le relais 4x100m échoue à un centième de la finale !

Laurent Monbaillu Envoyé spécial en Finlande. Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Le chrono réalisé ne leur permet ni d'être repêchées au temps, ni de se qualifier pour les Jeux de Londres


HELSINKI Le relais 4x100m féminin belge n'ira pas aux Jeux Olympiques de Londres. Placé au couloir 1, particulièrement gênant, il a en effet échoué à se qualifier pour la finale des Championnats d'Europe, ce samedi midi, à Helsinki, se classant quatrième de la deuxième série dans un temps de 43.81 après le déclassement des athlètes de Grande-Bretagne, qui avaient terminé devant nos représentantes. Seules les trois premières formations des deux séries étant qualifiées pour la finale, il n'aura donc pas manqué qu'un centième de seconde pour se classer dans le même temps que les Pays-Bas, troisième de la seconde série en... 43.80 !

En pleurs à l'issue de la course, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Hanne Claes et Anne Zagré ne pouvaient que regretter l'issue du tirage au sort qui leur avait réservé le plus mauvais couloir. “On a vu encore une fois que les filles qui étaient placées aux couloirs extérieurs étaient avantagées, on a joué de malchance”, disait la première relayeuse, les yeux rougis par l'émotion. “La qualification se joue à un centième, c'est évidemment très difficile à digérer. Je pense que notre équipe n'a rien à envier à certaines formations qui sont qualifiées. Les transmissions se sont globalement bien passées, je ne crois pas que l'on puisse nous reprocher grand-chose.”

Pour aller aux Jeux de Londres, les vice-championnes olympiques, 19es à l'aube de cet Euro, devaient impérativement figurer dans le Top 16 mondial. Une mission qui s'était compliquée à l'issue de la première série puisque l'équipe suisse, 3e en 43.13, et la Pologne, 4e en 43.51 (record national), deux nations mieux classées que la Belgique, avaient regagné un peu de terrain dans la hiérarchie qui détermine les qualifiés pour les Jeux en 4x100m sur base des deux meilleurs chronos enregistrés depuis deux saisons. C'est ainsi que le relais belge aurait dû courir en 43.47 pour gagner son billet pour Londres. La non-qualification pour la finale les a donc empêchées d'effectuer une nouvelle tentative ce dimanche. Avec les retraites de Hanna Mariën et d'Elodie Ouedraogo annoncées pour la fin de la saison, c'est une belle page de notre athlétisme qui se tourne...


© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner