Golf

L’Anglais succède à Dustin Johnson sur le trône. Symbolique avant la Ryder Cup ?

A moins de trois semaines de la Ryder Cup, Justin Rose s’est hissé sur le trône de numéro un mondial pour la première fois de sa carrière. L’Anglais succède au sommet du ranking à l’Américain Dustin Johnson. Certains verront dans cette passation de pouvoir un symbole avant le légendaire duel du Golf National de Paris.

C’est grâce à sa deuxième place, conquise lundi lors du BMW Championship (PGA Tour), que Justin Rose pris le pouvoir au classement mondial. D’un côté, il était évidemment très heureux de cette promotion historique mais, de l’autre, il ne masquait pas une légitime déception. Sur le dernier trou du tournoi, il a eu en effet la victoire au bout de son putter. Mais la balle a fait le tour du trou. Et il perdit ensuite le playoff face à l’Américain Keegan Bradley.

Agé de 38 ans, Justin Rose est le 22ème numéro un mondial de l’histoire depuis la création du classement en 1986. Il est aussi le quatrième champion anglais à hériter de la couronne après Nick Faldo, Lee Westwood et Luke Donald. Pour ce joueur très complet et de grand talent, c’est évidemment une juste récompense tant son palmarès est remarquable. Depuis qu’il est passé professionnel en 1998, il a remporté dix victoires sur l’European Tour et neuf sur le PGA Tour (dont l’US Open en 2013). Il s’est aussi offert la médaille d’or lors des Jeux de Rio en 2016 qui marquaient le retour du golf dans le programme olympique. « Je suis très heureux et très fier de ce nouveau statut. C’est un rêve de gosse qui se réalise » a-t-il confié.