Omnisports

Les Belges ont eu une belle réaction face à une équipe légendaire.

La Belgique a défié la Seleção, dans le cadre du Grand prix du Brésil. Les Mini-Diables devaient éviter de prendre une casquette face à l’une des meilleures équipes du monde. Les Belges ont trouvé le moyen de tenir la distance. Mieux ? Ils ont débloqué la situation, via une superbe phase ponctuée par Salhi. Les Brésiliens ont compris qu’ils devraient mouiller le maillot pour l’emporter. Cela allait trop vite pour la Belgique. A la pause, le marquoir indiquait 4-1.

Emmenés par la star Falcao, les Auriverdes passaient la seconde, au retour des vestiaires. Le score passait rapidement à 8-1. Mais les hommes de Luca Cragnaz ne lâchaient rien. Salhi, encore lui, inscrivait un but somptueux. Son enchaînement contrôle de la poitrine-volée ne laissait aucune chance au portier adverse. Les Belges profitaient des fautes adverses pour atténuer la sévérité du score. Karim Chaibai, le capitaine, montrait la voie à suivre. Il plantait deux buts, devenant par la même occasion le meilleur buteur de l’histoire du futsal belge. Après avoir battu le record de sélections, l’homme a inscrit encore un peu plus son nom dans la légende.

Au final, la Belgique a perdu son deuxième match du tournoi (8-4). Mais elle n’a pas à rougir de sa prestation.

La sélection défiera le Costa Rica (19h en Belgique), aujourd’hui. Samedi, elle ponctuera son déplacement par un match face à l’Uruguay (14h).