Omnisports

Les Red Wolves ont été battus par les Pays-Bas et Sylla quitte son poste.

La nouvelle est tombée après la défaite des Red Wolves (33-30) contre les Pays-Bas, qui met fin aux espoirs belges de Mondial: Yerime Sylla et son adjoint Kranzen ont pris congé de l'équipe nationale mais se mettent à la disposition de la Fédé.

Leaders du groupe, les Pays-Bas comptaient un point de plus que les Belges au coup d'envoi de la partie. Seul le vainqueur du groupe se qualifie pour un double match de barrage au mois de juin, dernier stade de la qualification avant la phase finale, du 9 au 27 janvier 2019 au Danemark et en Allemagne.

Les Red Wolves, dirigés par Yerime Sylla, devaient donc s'imposer pour accéder aux barrages. Mais les Pays-Bas menaient 17-14 au repos et ont conservé leur avantage en seconde période (33-30).

La Belgique avait débuté la campagne par un partage en Turquie (27-27) et une courte défaite face aux Pays-Bas (25-26). Elle avait ensuite battu deux fois la Grèce (33-28 et 24-26) et s'était imposée face à la Turquie (27-21).