Omnisports Le HC Visé s’envole ce vendredi pour Turda, où il va disputer les 8es de finale face au finaliste de la dernière édition


Le HC Visé s’envole ce matin pour la Roumanie, où il dispute ce samedi le match aller des huitièmes de finale de la Challenge Cup, face à Potaissa Turda. Le match retour aura lieu dimanche prochain dans la Cité de l’Oie.

Visé peut-il se qualifier ? Il va en tout cas devoir affronter plusieurs obstacles de dimension et Pedrag Dosen ne cache pas que son premier objectif est de limiter les dégâts à l’aller.

Le premier obstacle est sportif. Poitassa a été finaliste de la Coupe Challenge l’an dernier. Il n’a été battu que par le Sporting Lisbonne. Et cette année, il a l’ambition de gagner l’épreuve. C’est dans cette optique qu’il a effectué deux transferts en décembre : le gardien et le pivot de l’équipe nationale, Ionut Irimus et Iulian Stamate. L’équipe est actuellement quatrième de son championnat. "Je ne savais même pas qu’il y avait un club dans cette petite ville à 20 km de Cluj", dit Fiorentina Carcadia, qui est établie à Visé depuis dix-huit ans et est membre du comité du Femina Visé. "Le sport est très important ici. Lors de chaque journal télévisé, on lui consacre une heure."

Il y aura d’ailleurs un millier de personnes dans la salle et ce sera le deuxième obstacle de Visé : il faudra pouvoir résister à la pression du public. D’autant qu’avec des arbitres kosovars, Visé n’est pas rassuré. "Des Luxembourgeois qui ont affronté cette équipe l’an dernier nous ont dit que, là-bas, tout ne se passe pas toujours dans les règles", fait remarquer René Roufosse, le manager du club, qui se déplacera à Visé avec une délégation de trente-cinq personnes, dont le maire de la ville et le sponsor principal, un Turc richissime.

Le déplacement en soi ne constituera pas vraiment un obstacle, si ce n’est que les joueurs de Visé vont peu dormir. Ils quittent la Cité de l’Oie ce vendredi à 5 h 30 du matin et devront déjà se lever à 4 h du matin dimanche pour reprendre l’avion en direction de Charleroi. Heureusement, le transfert sur place sera de courte durée.

Enfin, Visé doit faire face à ses propres problèmes. On peut penser que Danesi pourra reprendre la compétition, mais Vandenberg et Jurdan ne sont pas aptes, même s’ils seront du voyage.

À noter que le match sera diffusé en direct samedi à 17 h sur www.turdanews.net