Autres sports

C'est avec le sentiment du devoir accompli que les joueurs du HC Visé reprennent ce dimanche le chemin de la Belgique, après leur victoire à Kastrioti (26-38) et leur qualification pour les huitièmes de finale de la Challenge Cup.

"Je m'attendais à la qualification mais je pensais tout de même que les Kosovars marqueraient davantage leur territoire à domicile", dit Korneel Douven, le coach. "Nous ne l'avons pas laissé entrer dans la partie, c'est vrai, mais j'ai tout de même trouvé notre adversaire assez mou."

Samedi soir, après le match, les joueurs de Kastrioti et de Visé ont célébré une dernière fois ensemble l'amitié. "Je n'ai jamais été aussi bien reçu en Coupe d'Europe", témoigne Sergio Rola. "Mais je suis sûr que l'accueil qui leur avait été réservé avait été à la hauteur également."

Après le souper, les trois joueurs qui effectuaient leurs débuts européens (Sébastien Danesi, Beckers et Bello) ont sacrifié au rituel du rasage de crâne. La fête, elle, a été raisonnable car Visé a encore un match de championnat important à Hasselt dès ce mardi et le président Arthur Hoge n'a pas manqué de rappeler cette responsabilité à chacun.

Mardi, ce sera aussi le tirage au sort des huitièmes de finale de la Challenge Cup. A Visé, on souhaite un adversaire abordable mais aussi une équipe d'un pays attractif. Le nom de Madère est celui qui ressort le plus souvent d'un mini-sondage effectué parmi les joueurs avant d'embarquer.

L'atterrissage à Bruxelles est prévu à 20h35 après une escale de quatre heures à Stuttgart.