Omnisports

Suisse-Belgique 0-2

Le T1 Alex de Chaffoy avait remis les choses au point dans l’après-midi et avait décidé de changer le début de la rencontre en faisant monter son autre équipe dès le début, avec pour mission de garder la balle et de se montrer agressif. Maraite, Zimmer, Plennevaux, Degroote et Pangrazio débutaient la rencontre avec beaucoup de pugnacité, de concentration et de précision. Plus question de perdre des balles comme lors des autres rencontres. Et comme par miracle, les choses tournaient bien avec une Suisse surprise et qui ne pouvait que regarder les belges jouer. A la 5e minute, Plennevaux, le plus remuant ce soir, obtenait un pc dévié en long.
A la montée de sa deuxième équipe, la machine lancée se grippait quelque peu avec un pc concédé par Jacob qui recevait en plus une carte verte. Le jeu se débridait et devenait très vif au point que Maraite obtenait un pc au bout d’une belle action. Boon plaçait la balle au fond (0-1). A la 16e minute, nouveau pc : Degroote tardait et son envoi était dévié par le gardien. A la 17e minute, on notait le premier envoi suisse vers le but : Keller tirait à côté. La première mi-temps se terminait sur plusieurs nouvelles occasions belges.

La reprise voyait le même schéma s’imposer sur le tapis berlinois avec des essais de Maraite et une belle défense de Pangrazio. A la 24e, les Lions recevait un coup franc en tête de cercle : Zimmer le donnait tout de suite alors que les Suisses discutaient et Plennevaux en tête de cercle trompait Schupbach (0-2). Chrlier allait tenter plusieurs essais en revers pour marquer le numéro 3 mais il était contré. La balle passait d’un côté à l’autre du terrain sans but. A la 34e minute, Plennevaux entrait en collision avec le gardien. Il se relevait en grimaçant : il sortait avec vraisemblablement un doigt déplacé. Dans la même minute, Keller envoyait à nouveau à côté. La rencontre s’emballait, d’autant plus que 5 minutes avant la fin, les Suisses faisaient sortir leur gardien pour créer le surnombre. Les Belges montaient alors un mur qui ne sera passé qu’une seule fois à 1’20’’ de la fin et à 35 secondes lorsque Jacob recevait la balle sur le pied ; le pc ne donnait rien. La victoire était dans la poche.

Les buts : 14e Boon sur pc (0-1), 24e Plennevaux (0-2)

Carte verte : 11e Jacob

Belgique : Gucassoff, Degroote, Pangrazio, Zimmer, Maraite, Plennevaux, Boon, Jacob, Dykmans, Charlier,Cornillie
Suisse : Schupbach ; Müller, Richner, Kelle , Morard, Gassner, Feller, Stomps, Schneider, Greder, Steimer ; Kleikemper