Hockey - Opération séduction réussie pour le Léo

Philippe Lacourt Publié le - Mis à jour le

Omnisports

En dix mois, le projet LÉO2010 est devenu une réalité avenue Dupuich


UCCLE Exhiber un centenaire dépourvu de la moindre ride et afficher un bilan de santé exemplaire, tel était le pari dans lequel s’est lancée, il y a dix mois, la direction du Léopold Club.

Aujourd’hui, deux terrains de hockey respirant le neuf, vingt-cinq terrains de tennis, et un centre de fitness de 900m² sont là pour témoigner que le pari tenté a été tenu. “C’est la concrétisation d’un rêve fait il y a cinq ans et sur la réalisation duquel peu auraient alors osé parier plus d’un euro cent. Cette réalisation a été rendue possible en raison du travail de nos membres, qui ont souscrit pour plus de 1.150.000 € à l’emprunt obligataire que nous avons émis, grâce aussi au dynamisme de nos administrateurs, sans oublier les autorités publiques et politiques” , témoigne Bernard Lescot, président du comité de direction.

Cela signifie que les deux mille membres du Léo bénéficient d’un outil de travail redevenu digne de la réputation de leur club et capable d’offrir à tous des conditions de jeu et d’entraînement en accord avec les ambitions sportives des deux grandes sections. C’est le cas du tennis, qui bénéficie, comme avant, de 25 terrains, mais sur 6 surfaces différentes contre 3 il y a un an, mais qui hérite de 18 terrains disponibles en hiver dont 10 terrains couverts, ce qui constitue une exception en Belgique.

Si le tennis tire donc un bénéfice du lifting qui a été effectué au Léo , c’est avant tout le hockey qui sort grand bénéficiaire de cette révolution.

Deux nouveaux terrains de hockey aux normes internationales ont été implantés parallèlement, dans l’axe de l’ancien terrain 2. Le terrain 1 est implanté côté butte : c’est un terrain mouillé, de niveau FIH/World level hockey competition , avec des reculs de 3 mètres partout. Le terrain 2 est un terrain semi-sablé, de niveau FIH/Standard level hockey competition avec des reculs de 2 mètres partout.

Deux beaux bijoux conservés dans un écrin fait à la fois de verdure et d’une structure en dur, le tout surveillé de près par un club house flambant neuf, lequel se propose d’abriter la meute des hockeyeurs le mercredi, samedi et dimanche. Car qui dit remise à neuf suppose augmentation des membres.

C’est vrai pour le hockey qui, déjà, comptabilise 130 membres de plus, ce qui fait que 600 jeunes de moins de 18 ans sont inscrits dans les 52 équipes existantes dans les différentes catégories.

Ce l’est aussi pour le tennis, qui est fréquenté par 580 membres de moins de 18 ans, et cela le devient pour le fitness, très heureux d’avoir déjà vu 120 membres s’inscrire en l’espace de trois semaines. “Nous sommes fiers du résultat. Il faut transformer l’essai et faire du Léopold Club, situé au cœur de la capitale de l’Europe, un des tous grands clubs sportifs européens. Et ce, dans la continuité d’une grande tradition : un club géré par des bénévoles au bénéfice des familles membres du club” , souligne Philippe Verdussen, le responsable du projet immobilier.



© La Dernière Heure 2009
Publicité clickBoxBanner