Autres sports

Le Léopold émerge au terme d'une rencontre pour le moins insipide

UCCLE Si le Léo tient enfin son premier succès de la saison, il l'aura obtenu au terme d'une rencontre indigne de l'élite. Mika Van Cutsem, le coach du club le plus titré de Belgique, était d'ailleurs le premier à déplorer la piètre prestation de ses hommes.

"Je suis très déçu de la manière dont mes troupes se sont comportées. Certains joueurs ont privilégié l'exploit personnel au jeu collectif qui fut pourtant notre marque de fabrique au cours de notre excellente préparation."

Le manque de cohésion des rouge et blanc se traduisit, dès les premières minutes, par une multitude de passes mal calibrées. Si ces dernières permettaient à la défense uccloise d'évoluer dans un véritable fauteuil, l'entrejeu des Merles ne se montrait pas plus inspiré que celui de leurs hôtes au grand dam du public. Mais alors que l'on se dirigeait vers un premier acte des plus insipides, John Verdussen prenait Moraux à contre-pied sur un pc généreusement accordé et décoché en deux temps.

Ce but inscrit juste avant le repos ne débrida pas pour autant la partie. En effet, la seconde mi-temps s'apparenta, en grande partie, à une pâle copie de la première, avec des Ucclois incapables de mettre de l'ordre dans leurs louables intentions.

Muets devant la cage adverse, les visités évitaient même le but du K.-O., grâce à deux parades décisives de Moraux.

La première sur un tir à la retourne de J. Ruytinx, la deuxième sur une sortie autoritaire devant De Bruyne. Si l'espoir d'égalisation finira par s'estomper, au fil des pertes de balle de son équipe, Vincent Van Gucht retiendra la mentalité exemplaire affichée par ses joueurs...

Une maigre consolation après un bilan de trois défaites en autant de rencontres.



© La Dernière Heure 2009