Hockey

Pour sa première participation à la Coupe du monde de hockey en salle, de mercredi à dimanche à Berlin, l'équipe nationale belge messieurs n'a pas l'intention de faire de la figuration parmi les 12 nations qualifiées. 

Selon leur staff technique, les Indoor Red Lions viseront en effet le top 6 du tournoi, soit au minimum une participation aux quarts de finale de l'événement, le 5e seulement depuis sa création en 2003.

Malgré son modeste classement mondial - 16e - l'équipe belge dirigée par Alexandre de Chaffoy vient de se positionner au sommet de l'échiquier européen en décrochant le titre de vice-championne d'Europe, il y a trois semaines à Anvers, tenant tête jusqu'au shoot-outs à l'Autriche, 2e nation mondiale, en finale.

C'est justement contre ce même adversaire que la Belgique débutera son tournoi mercredi (15h00). A la différence toutefois que l'équipe belge pourra compter à Berlin sur la présence des deux Red Lions, Tom Boon et Cédric Charlier, qui n'avaient pu participer au tournoi anversois en raison d'un stage de l'équipe 'outdoor' en Nouvelle-Zélande. L'efficacité de Boon sur penalty corner (pc), encore prouvée samedi en finale des play-offs du championnat de Belgique (avec 7 buts de l'attaquant du Racing), pourrait amener les Belges dans le dernier carré, si du moins ils réussissent à éviter l'ogre allemand, N.1 mondial et favori du groupe A, lors d'un éventuel quart.

Pour ce faire, les vice-champions d'Europe devront vraisemblablement prendre la mesure des quatre autres adversaires de leur poule: l'Iran (FIH-7), la Russie (FIH-4), la Suisse (FIH-8) et l'Afrique du Sud (FIH-12), qu'ils rencontreront successivement entre mercredi soir et vendredi matin.

Les quatre premières équipes de la poule sont qualifiées pour les quarts de finale, programmées vendredi soir, tandis que les demi-finales auront lieu samedi et les finales dimanche.

Lors de la précédente Coupe du monde de la discipline, il y a trois ans à Leipzig, les Pays-Bas avaient créé la surprise en sortant les triples champions en titre allemands en demi-finales, s'imposant ensuite face à l'Autriche pour la conquête du sacre mondial. Avant-derniers cependant de l'Euro de Prague en 2016, les Néerlandais ont été privés d'une qualification pour les Mondiaux, et ne pourront donc défendre leur couronne cette semaine.

Seules les Indoor Red Panthers avaient réussi à qualifier une équipe belge à la Coupe du monde de hockey en salle, en 2015 à Leipzig. Mais en terminant à la 11e et avant-dernière place du tournoi, elles n'étaient pas parvenues à se maintenir parmi l'élite, et n'accompagnent sonc pas leurs homologues masculin cette semaine à Berlin.