Hockey

Après sa défaite sévère dans la manche initiale, le Watducks se devait de réagir lors de ce second affrontement afin de profiter éventuellement du changement de règlement. Mais le moins qu’on puisse dire est que cela commença on ne peut plus mal pour les Canards : sur la première attaque du Dragons, Van Doren servit van Aubel qui dévia la balle dans le but avec sa touche de velours bien connue. Toute la phase avait mis moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire et le Watducks se retrouvait déjà mené à la marque, et donc virtuellement éliminé de la course au titre (0-1).

Malgré quelques changements tactiques immédiats et la montée au jeu de De Saedeleer et Masso, tous deux absents jeudi, le Dragons continua sur sa lancée. Sur un centre de Poncelet, van Aubel menaça à nouveau Vanasch qui dut concéder un coup de coin (6e) puis sur un centre de Thys, ce fut à nouveau van Aubel, décidément l’homme de ce début de match, qui reprit la balle de volée… sur le montant (9e).

Le Watducks s’ébroua et obtint une paire de pc, mais sans résultat. Quelques instants plus tard, une longue balle parvint à Pangrazio mais Loïc Van Doren sortit de manière décidée. Tout comme devant Maxime Van Oost qui avait entrepris un raid sur la ligne de fond et remit cela quelques instants plus tard, pour être arrêté correctement par Thys (M. Uyttenhove siffla d’abord pc avant que le Dragons ne fasse annuler la décision à la vidéo).

Bref, le Watducks « jouait avec » cette fois et cela finit par se traduire au marquoir : encore une longue balle de Boccard pour Pangrazio puis un centre qui fut dévié dans le but en un temps par Maxime Capelle. Les Canards étaient toujours vivants après un quart-temps.

Le Dragons n’allait cependant pas tarder à reprendre ses distances. D’abord une magnifique passe de Wegnez permit à Thys de jaillir (1-2) puis deux minutes plus tard une phase confuse suite à une percée de Thys se termina par un but de van Aubel après plusieurs tentatives infructueuses (1-3).

Obligé à présent de marquer trois fois, le Watducks ne s’avoua pas encore battu. Cabuy arriva un peu tard pour battre L. Van Doren et un deuxième pc waterlooti fut mal stoppé. Le genre de petit détail qui fait une solide différence… Les Verts eurent beau monopoliser la balle, jamais ils ne trouvèrent la solution. Au repos, leurs affaires étaient mal embarquées.

Ils n’avaient pas d’autre solution que d’attaquer sans relâche, mais Van Doren faisait bonne garde, comme d’habitude, devant son cercle et les contres du Dragons étaient saignants. Sur l’un d’eux, Thys envoya un obus qui sortit via le montant (39e) alors que trois minutes plus tard, van Aubel contraignait Vanasch à un grand save. On fut tout de même près du but à la 48e minute avec un grand tir de Pangrazio qui échoua à côté du but. Mais à la minute suivante, une infiltration de Ghislain, l’homme en forme de ces dernières semaines, se termina dans le coin du but (2-3). Avec l’énergie du désespoir, les Verts s’accrochèrent à ce but, et dix secondes avant la fin du troisième quart, un service de Boccard atteignit Dohmen mais ce dernier trébucha au moment de tirer.

Cela nous promettait encore un peu de suspense dans le dernier quart, que le Watducks commença à dix, Ghislain ayant écopé d’une deuxième carte verte. Cela n’empêcha pas Gougnard d’ouvrir pour Max Capelle, dont le centre fut raté de peu par Pangrazio (56e). Le Watducks poussait tant et plus et le Dragons pliait, mais ne rompait point. Mieux même, à la 61e minute, le Dragons partit en contre, Wegnez vit Raes se démarquer et lui glissa la balle. Sans opposition, l’Anversois ne loupa pas l’objectif (2-4). La fin des illusions pour les Brabançons qui pouvaient faire une croix sur un sixième titre, malgré un dernier pc transformé par Charlet à cinq minutes de la fin. Lorsque le Watducks obtint son dernier pc, le temps était écoulé et il n’y avait plus la possibilité de marquer deux buts… Le Wat tombait les armes à la main à l’issue d’une deuxième manche bien plus passionnante que la première.


Watducks – Dragons 4-4

Watducks : Vanasch, Penelle, Dumont,Charlet, Van Strydonck, Boccard, Dohmen, Gougnard, M. Capelle, Pangrazio, Ghislain, puis De Saedeleer, Masso, Van Oost, Cabuy et L. Capelle.

Dragons : L. Van Doren, Celis, A. Van Doren, Hendrickx, Poncelet, Verheijen, Denayer, Rombouts, Wegnez, Thys, van Aubel, puis Raes, Rubens, Van Bockrijck, Stockbroekx et Luyten.

Arbitres : MM. N. Marchant et G. Uyttenhove.

Cartes vertes : 23e Ghislain, 27e Cabuy, 39e Rombouts, 41e Verheijen.

Cartes jaunes : 54e Ghislain.

Les buts : 1e van Aubel (0-1) ; 17e M. Capelle (1-1) ; 23e Thys (1-2) ; 25e van Aubel (1-3) ; 49e Ghislain (2-3) ; 61e Raes (2-4) ; 65e Charlet sur pc (3-4) ; 70e Charlet sur pc (4-4).