Hockey

Les finales du championnat du Monde en salle ont eu lieu à Berlin cet après-midi. Sans les Indoor Red Lions qui ont échoué en quart de finale face à l’Australie.

Ces mêmes Australiens ont bien résisté face à des Iraniens très techniques et physiques, développant un jeu terriblement efficace. Il n’y aura pas eu de suspense et les Iraniens, que les Belges avaient tenus en échec 3-3 en match de poule, l’on emporté facilement 5-0.

La finale entre l’Allemagne et l’Autriche a tenu toutes ses promesses. Les allemands marquèrent rapidement via Häner sur pc (6e° et Zwicker (8e). Le Daringman Uher réduisait illico l’écart sur pc (9e). Il fallut attendre la 26e pour voir les Allemands marquer sur pc via Ruhr. A la 33e minute, le géant Körper convertissait un pc pour ramener le score à 3-2. Faisant sortir son gardien, l’Autriche mettait ses dernières forces dans la bagarre et Körper égalisait au coup de sifflet final.
La séance de shoot-out fut intense. L’Autriche menait toute la séance et c’est encore Körper qui marquait le but du titre au bout de 10 tirs (2-3)

Dames
La petite finale avait ouvert la session des matches devant une salle pleine (8.500 spectateurs). L’Ukraine de Vorushylo (laquelle joue en Belgique) a été battue de justesse 1-2 par le Belarus au terme d’une rencontre serrée.

La finale a vu les Pays-Bas prendre les devants en seconde période sur un pc de Van Wijk à la 26e minute. Poussée par son public, les Allemandes se ruaient à l’attaque et sur une phase tumultueuse, elles obtenaient un stroke que Lorenz convertissait (29e minute). Trois minutes plus tard, Schöder plantait le 1-2 dans une ambiance d’enfer. Le coach néerlandais retirait sa gardienne Heerbaert sans effet : au contraire, les Allemandes allaient se retrouver deux fois devant un but vide … tout en manquant la cible. Le titre allait donc aux Allemandes.