Hockey

Avec toutes les préparations, y compris celle effectuées contre l’Australie, les Belges étaient convaincus d’avoir trouvé le moyen de battre les Kooka’s. Les résultats en entraînement étaient favorables et l’espoir d’un top 4 semblait décupler l’envie de bien faire.

Malheureusement, dès la deuxième minute, ils laissaient partir trois Australiens qui se frayaient un passage pour conclure par Hayes (1-0). Pas démoralisés pour autant, Plennevaux et Maraite se ruaient à l’attaque mais étaient très bien bloqués par les puissants australiens. Zimmer faisait de même mais se cassait le stick : impressionnant, cette défense. A la 7e minute, on croyait enfin voir le premier but belge mais il n’y avait aucun espace à trouver dans un terrain tout de même deux mètres plus large qu’ailleurs. Le premier tir dangereux devant le but de Gucassoff était ce tir de Seccull à la 8e minute. Les Belges tentaient alors des exploits individuels comme ces entrées puissantes de Charlier puis de Boon. Sur une de ces attaques, les Aussies récupéraient la balle et Sherren se retrouvait seul derrière la défense belge pour trouer Gucassoff (2-0). Au lieu de poser leur jeu et de retrouver leur structure, ils continuaient par des efforts certes spectaculaires mais sur lesquels les Australiens trouvaient facilement la parade. Zimmer et Plennevaux se multipliaient, en vain. A la 16e minute, ils obtenaient leur premier pc, contré. A la 18e minute, un pied australien n’était pas sifflé par des arbitres parfois forts sévères pour les Belges. Ainsi, à 44 secondes de la pause, l’arbitre sifflait un pc pour un pied soi-disant volontaire à la limité de la ligne du centre. Le pc est donné trois fois pour finalement aboutir à côté : les Belges avaient eu chaud.

La reprise voyait Gucassoff intervenir à bon escient sur un attaquant esseulé. A la 22e, Degroote recevait la balle sur un pc et envoyait un maître tir dans le plafond (2-1). Les occasions pour les Belges vont se multiplier. Maraite voyait son lob atterrir à côté. Zimmer restait accroché dans le tapis au moment de conclure une attaque à 3 contre 1. Jacob voyait le gardien Rennie détourner sa balle du gant. A trop attaquer, les Australiens reprenait leur souffle et à la 28e, ils effectuaient une attaque en règle : Gucassoff contrait une première fois Sherren mais ne pouvait rien sur la reprise de Hayes (3-1). A deux reprises, la défense belge était dépassée et un Australien se trouvait seul face au gardien belge. Cherchez l’erreur. A la 31e, les Belges obtiennent un pc qu’il s redonnent une seconde fois ; en vain. A la 33e, Plennevaux tirait à côté, à la 34e celui de Zimmer est dévié. Les occasions ne manquaient pas. A la 35e Gucassoff sort pour laisser Pangrazio jouer gardien volant. A la 36, Zimmer envoyait un sleep pleine lucarne (3-2). L’espoir renaissait mais les Belges ne trouvaient plus la solution. A 31 secondes du terme, ils perdaient la balle et Knee tuait les espoirs belges (4-2).


Une grosse déception pour les Indoor Red Lions

Ils avaient tous la tête basse. Ils étaient convaincus que l’Australie était une nation à leur portée. Tom Degroote était sans voix alors qu’il avait eu la balle de 2-1 dans le stick. "Non, je suis trop déçu !"

Même sensation chez Tom Boon qui a éprouvé beaucoup de difficultés à trouver les espaces dans al défense australienne : "Nous avons eu beaucoup d’occasions sans les mettre. C’était compliqué. On avait retrouvé une bonne structure après un début de tournoi difficile et ici on a un peu reperdu notre structure."

Alex de Chaffoy était fort déçu : "C’était une équipe à notre portée. On entame très mal le match et une nouvelle fois on doit courir après le score. On fait une erreur et on la paye cash ; à ce niveau-là, ça ne pardonne pas. C’est la moins bonne solution pour rentrer dans un match. Après, l’Australie est bien en place. Elle n’a pas fini deuxième de leur poule pour rien. La défense est très solide, on n’a pas trouvé de moyen de rentrer dans leur cercle. On a un peu adapté en seconde mi-temps pour trouver d’autres zones, mais c’est resté très difficile. On s’est créé des occasions mais leur gardien a fait des arrêts déterminants. Voilà : ça a bien tourné pour eux, pas pour nous."

Le tournoi des Indoor Red Lions s’arrête là. Ils terminent 6e de cette coupe du Monde. Objectif atteint mais avec un goût de trop peu.


Les buts : 2e Hayes (1-0), 9e Sherren (2-0), éée Degroote (2-1), 28e Hayes (3-1), 36e Zimmer sur pc (3-2), 40e Knee (4-2)

Belgique : Gucassoff, Degroote, Plennevaux, Pangrazio, Maraite, Jacob, Dykmans, Zimmer, Charlier, Boon, Cornillie et Gryspeerdt

Australie : Rennie, Ogilvie, Hayes, Noblett, Knee, Sherren, Campbell, Sinclair, Seccull, Mackay, Sutherland