Omnisports Nous étions au Koppenberg où se déroule l'une des épreuves les plus prestigieuses de la saison... 

Mathieu Van der Poel, étalé sur le bas côté de la route, les bras en croix. Toon Aerts, affalé sur les barrières Nadar, le souffle court, le visage rougi par une heure d’effort. Lars Van der Haar, la tête pendant entre les jambes, assis sur les terribles pavés... tandis que leurs concurrents, Wout Van Aert en tête, en finissaient un par un avec leur calvaire. La scène, irréelle, date du 1er novembre dernier, à l’issue du cyclo-cross du Koppenberg, un des grands moments de la saison hivernale. Elle témoigne du très haut niveau athlétique de la discipline, de son intensité, de son côté spectaculaire.

Comment cette discipline est-elle devenue si populaire ? A quel point s'est-elle professionnalisée au cours des dernières années ? Nous avons tenté de répondre à ces questions, et bien d'autres, au cours de notre journée passée dans ce monde méconnu en Wallonie.

© D.R.