Omnisports

Au terme de la deuxième journée des Interclubs, disputée ce samedi, à Gand, Toma Nikiforov et le Crossing Schaerbeek ont conservé leur titre de champions de Belgique. Toma et ses potes ont devancé Anvers et, surtout, Coxyde, emmené par Dirk Van Tichelt.

Renforcé, entre autres, par le Slovène Rocky Draksic, ancien multiple médaillé sur la scène internationale, le Crossing s'est imposé d'autant plus aisément que Jambes a été disqualifié pour attitude inconvenante de l'un de ses Géorgiens vis-à-vis de l'arbitre.

"Tant mieux ! Comme ça, Toma ne risquait plus de se blesser avant de s'envoler pour le Japon et d'y disputer le Grand Chelem de Tokyo. J'aurais été très embêté..." sourit Alain De Greef, président, heureux, du Crossing, dont il s'agit du quatrième titre national.

À noter que, pour la première fois, Toma combattait aux côtés de son petit frère, Dilyan, lors de ces Interclubs. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, la deuxième équipe du Crossing s'est également imposée en Régionale II.

Côté féminin, le titre national est revenu à Merelbeke, devant Mons (avec Nica Antonis, la compagne de Toma...) et Tournai (avec Lois Petit et Allison Hollevoet...).