Omnisports

Au soir de la 3e journée, ils étaient encore quatre clubs invaincus. Vingt-quatre heures plus tard, il n'y a plus que Kerksken, Galmaarden et Isières. Baasrode est tombé, chez lui, des œuvres de Thieulain qui cherchait cette victoire au Molenberg depuis des lustres.

Une semaine après avoir fait trembler le leader en terre alostoise, les «Canaris» confirment donc par ce succès chez un autre ténor de la dernière décennie qu'ils sont armés, davantage que Joos et les siens, pour rivaliser et mener la vie dure à une formation de Kerksken qui, en définitive, n'a abandonné jusqu'ici qu'une unité... à Thieulain. On se frotte déjà les mains à l'idée de se retrouver samedi prochain à Thieulain qui reçoit cette formation d'Isières encore invaincue mais qui a dû s'arracher pour vaincre une formation de Wieze mue par d'anciens de la Fraternelle que sont Ludovic Meire, Olivier Carton et Sébastien Potiez.

Actuellement, Galmaarden est la révélation de ce début de compétition. Les Brabançons flamands s'affirment, dans le sillage de Kerksken, comme la deuxième formation flamande, important pour la lutte à la qualification en vue de la Grand-Place. Vont-ils poursuivre sur leur lancée et évincer Baasrode d'un rendez-vous que les Hammois n'ont jamais raté depuis 1995? Il reste neuf luttes à Baasrode pour redresser la barre...

Derrière Baasrode (4e) et Thieulain (5e), on retrouve Ogy qui présente la particularité d'avoir engrangé deux victoires en dehors de ses bases, et deux défaites chez lui. Néanmoins, les Lessinois signent un excellent début de saison, bien loin des tréfonds du classement dans lesquels sont englués les Oeudeghien, Biévène, qui a signé un précieux succès face aux Oeudeghiennois, et Wieze.

Dans le ventre mou, on notera la 3e défaite consécutive d'Acoz où, une fois de plus, les désespoirs sont plus grands que les espoirs. Les «Coquis» ont subi, chez eux, la loi de cette formation de Grimminge qui, elle aussi, peut être rangée dans la catégorie des bonne surprises actuelles, tout comme Mont-Gauthier, qui s'est bien repris à Ogy après avoir subi un lourd échec, en ses installations, face à Galmaarden.

© Tam.be

Jeu de balle - Round up de la 4e journée de championnat

Sirault – Kerksken 2-13

Sirault: Leturcq et Potrich; N. Dupont, Monniez (Rochart à 2-10) et Raguet.

Kerksken: Monnier et De Vits; Brassart, Dochier et Nantel.

Balles outres. – Au rechas: Monnier, Brassart, Dochier et Nantel 2; Potrich, Dupont et Raguet 1. Au contre-rechas: Dochier 1. À la livrée: Dochier 1. Livrées mauvaises: Leturcq, Potrich, Monniez et Dupont 2; Dochier 1.

Comme à son habitude, Kerksken n'a commis qu’un minimum d’erreurs, respectant au mieux les lignes et appuyant ses coups au besoin. Sirault a arraché deux jeux de consolation à 40-40, coup sur coup à 0-5. Les Alostois ont alors remis rapidement les points sur les «i».


Galmaarden – Maubeuge 13-6

Galmaarden: Goossens et Pozzebon; Steels, Devos et Bosse.

Maubeuge: Dhaenens et Sauvage; Flament, Dasset et Grumiau.

Balles outres. – Au rechas: Steels et Devos 3; Pozzebon 2; Goossens, Bosse et Flament 1. Livrées mauvaises: Flament 6; Sauvage 4; Goossens et Dasset 3; Pozzebon, Steels, Bosse, Dhaenens et Grumiau 2. Tamis: Dhaenens 1.

Maubeuge a fait preuve d’une trop grande irrégularité, que ce soit au tamis, malgré l’apport du vent, ou au rectangle où les Nordistes se sont alignés dans une disposition plutôt particulière. Pourtant, cela se révéla payant en début de partie puisqu'ils menèrent 1-3, 2-5 et 3-6 avant de craquer. Les Brabançons flamands haussèrent le ton dans tous les compartiments du jeu, aidés par la sortie sur blessure de Grumiau à 8-6. Maubeuge dut dès lors terminer à quatre, n’ayant pas pris de sixième joueur ce dimanche.


Biévène – Oeudeghien 13-12

Biévène: Vanderhaegen et Gauquier; Sonck, Desaedelaere et Cauchie.

Oeudeghien: Masure et Defever; Faignart, Hazard et Poroli.

Balles outres. – Au rechas: Faignart 8; Desaedelaere 6; Cauchie, Sonck, Masure et Hazard 5; Vanderhaegen et Defever 2; Poroli 1. Livrées mauvaises: Sonck 5; Desaedelaere 4; Gauquier 3; Faignart et Poroli 2; Vanderhaegen, Cauchie et Masure 1. Courte: Gauquier 1.

Poussé de l’avant par un trio de frappe en verve, Biévène a constamment mené. Néanmoins, Oeudeghien fit mieux que s’accrocher puisque les visiteurs, décrochés à 5-2 revinrent à 5-5. Le yo-yo se poursuivit à 7-5 au repos, 7-7 en reprise, 8-7, 8-8 et encore 11-8 puis 11-11. Le suspense fut alimenté jusqu’au bout (12-11, 12-12) mais Cauchie frappa les balles importantes alors que Defever et Hazard se montrèrent irréguliers.


Ogy – Mont-Gauthier 8-13

Ogy: Bracke et Mauroit (Birlouet à 2-10); Ghislain, Wattier et Dubart.

Mont-Gauthier: C. Schmit et N. Schmit; T. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Balles outres. – Au rechas: Wattier et T. Schmit 6; C. Schmit 3; Cassart 2; Ghislain, N. Schmit et De Wolf 1. Livrées mauvaises: C. Schmit et T. Schmit 5; De Wolf 3; Bracke, Ghislain, Wattier, N. Schmit et Cassart 2; Mauroit 1. Courte: C. Schmit 1.

Les Lessinois ne laissèrent pas passer l’occasion de prendre rapidement leurs distances face à un adversaire ayant, semble-t-il, oublié que la lutte débutait à 15 h, même si De Wolf avait défloré la marque. Ogy fit encore 5-1 mais les Rochefortois, désormais concentrés, ne laissèrent plus grand-chose au hasard à la reprise, du moins après que les Ogyciens ont sauvé le point à 6-7 et avoir tout remis une dernière fois en question à 8-8.


Isières – Wieze 13-11

Isières: M. Frébutte et Dugauquier; Couteau, D. Dupont et Famelart.

Wieze: Meire et Thélis; Paduart, Carton et Potiez.

Balles outres. – Au rechas: Dupont 11; Frébutte 10; Carton 6; Paduart 5; Couteau et Famelart 3; Meire 1. Au contre-rechas: Dupont 1. Livrées mauvaises: Thelis 4; Frébutte, Couteau et Dupont 3; Meire et Paduart 2; Famelart et Potiez 1.

Lutte disputée au possible en ce jour de sortie du Géant Grand-Mitan. Pas moins de onze jeux montèrent à 40 à 2. Les visiteurs en enlevèrent huit. Le suspense, dans ces conditions, fut intense. Néanmoins, la Fraternelle, nettement plus en verve à la frappe, assura l’essentiel en enlevant la première armure à 7-5 et en évitant le 12-12 en bout de course (par Frébutte).


Acoz – Grimminge 9-13

Acoz: Bonnami et Fiasse; Di Santo, Merveille (Soquette à 6-9) et Piérard.

Grimminge: Boeykens et K. Lievens; Musch, de Cooman et G. Lievens.

Balles outres. – Au rechas: G. Lievens 5; de Cooman 4; K. Lievens, Musch, Di Santo et Merveille 1. Au contre-rechas: Fiasse et Soquette 1. À la livrée: Boeykens 1. Livrées mauvaises: de Cooman 4; K. Lievens, Fiasse et Piérard 3; Di Santo et Soquette 2; Merveille, Musch et G. Lievens 1. Courtes: Di Santo et Merveille 1.

Piètre prestation des «Coquis», insuffisants à la frappe et auteurs d’un gaspillage trop élevé (4 jeux de 40 perdus sur les 5 de la première armure). Grimminge inscrivit vite 0-2. Une «baraque» de Musch à 40-40 remit les «Orangés» en course: 1-2. Acoz équilibra les échanges à 4-4 avant de craquer d’une pièce: 4-7 au repos. Les Brabançons concédèrent le point à 6-8, forcèrent ensuite la cassure de manière définitive à 6-10 et 8-11.