Jeu de Balle

Au terme d'une journée perturbée aux deux tiers par la pluie, Thieulain a pris le meilleur sur Isières lors d'une finale ensoleillée mais rabotée vu l'heure tardive pour ainsi conserver son titre acquis contre Kerksken, pas invité cette année, en 2017. Les Leuzois ont pu compter sur «Papy» Philippe Gossuin des grands jours à la livrée et sur un Adrien Roger qui a confirmé sa prestation de la veille. L'ombre de Claude Beghin, le vice-président de Sirault, décédé inopinément durant la nuit, a plané sur cette finale.

La pluie qui s'était abattue durant les heures précédentes dans la région n'a guère épargné le Grand Prix du Maistriau, s'invitant durant les deux demi-finales. Outre ce problème, les joueurs ont également pu se familiariser avec la balle expérimentale appelée à remplacer, à terme, la balle rouge actuelle. Globalement, si Raguet a bien tiré son épingle du jeu, bien aidé par un Nicolas Dupont qui laissa son poste de grand-milieu à Virgile Verset (Oeudeghien), Sirault a commis trop de déchets à la livrée. Les Saint-Ghislainois ont cependant tenu la dragée haute aux Athois (0-1, 2-1, 2-3, 3-3 et 3-5), mais si Verset freinait l'élan adverse (4-5), un mauvais passage dans le tamis de Rochart (2 larges) et un Scarcez qui titilla avec bonheur Verset à la frappe donnèrent la victoire à Isières: 4-7.

Dans l'autre demi-finale, et alors que la pluie avait redoublé d'intensité, le tamis de Thieulain connut des ratés à l'allumage: 7 «baraques» venaient ponctuer le premier tour de livrées que le jeune Roger de Tourpes bouclait victorieusement pour atténuer l'addition: 2-3. Quand Delbecq et Vandenabeele prenaient le meilleur face, respectivement, à Rochart et à Namur, lequel avait pris la place de Leturcq pour cette seconde lutte, on se disait que les Leuzois avaient trouvé leur vitesse de croisière, mais N. Dupont ne s'en laissait pas conter. A 5-5, une outre de Dumoulin à 40 à 2 plaçait les «Canaris» sur le chemin de la victoire mais Vandenabeele s'emmêlait les pinceaux dans le carré de service si bien que ses deux «baraques» et sa courte concédèrent le 13e jeu. Si Dumoulin fautait à l'envoi, N. Dupont l'imitait par deux fois et à 30-30, Delbecq fouettait le perches avant que Dumoulin ne sollicite avec bonheur un Raguet sans doute fatigué par une grande activité tout au long de l'après-midi.

Vu l'horaire tardif, on décida de jouer la finale en 5 jeux gagnants, malgré un ciel tout bleu et un soleil rayonnant! Deux outres de Frébutte lançait Isières dans cette apothéose, mais Roger entamait alors un beau festival en frappant outre à 40 à 2 pour l'égalisation. Mais Couteau et Frébutte plaçaient la Fraternelle sur une belle rampe de lancement à 3-1. Dupont mena encore 30-0 après avoir pris deux chasses grâce à des services bien placés. Gossuin s'appliqua alors dans l'exercice qu'il affectionne toujours autant et quand Dupont ponctua ce 5e jeu par sa seconde «baraque», on avait perçu comme un déclic dans le camp leuzois, lequel démontra que plus rien de fâcheux ne pouvait encore lui arriver. Roger montra son jeune savoir-faire au contre-rechas et confirma celui dans le rectangle, et à 4-3, Dumoulin montra aussi ses qualités à la frappe pour permettre à Thieulain de reconduire son titre de 2017.

---> LA FINALE EN CHIFFRES

LES TROIS LUTTES

Isières – Sirault 7-4

Thieulain – Sirault 7-6

Thieulain – Isières 5-3

LES ÉQUIPES

M. Druart a aligné:

ISIÈRES: Famelart et M. Frébutte; Couteau, D. Dupont et Scarcez.

SIRAULT: Rochart et Leturcq (Namur); V. Verset, N. Dupont et Raguet.

THIEULAIN: Vandenabeele et Gossuin; Delbecq, Dumoulin et Roger.

LE TECHNIQUE

> Isières 7 jeux (35 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Sirault 4 jeux (27 «quinze», perd 2 jeu de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. - Au rechas: N. Dupont 4; Raguet 3; Couteau, D. Dupont et Scarcez 1. Livrées mauvaises: Leturcq et Rochart 3; Verset 2; Couteau, D. Dupont, N. Dupont et Scarcez 1. Courte: Couteau 1.

> Thieulain 7 jeux (38 «quinze») bat Sirault 6 jeux (36 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. - Au rechas: Dumoulin et Raguet 3; Delbecq et N. Dupont 2; Verset 1. Au contre-rechas: Verset 1. Livrées mauvaises: N. Dupont et Vandenabeele 4; Delbecq, Dumoulin et Namur 3; Gossuin et Verset 2; Roger 1. Courte: Vandenabeele 1.

> Thieulain 5 jeux (25 «quinze») bat Isières 3 jeux (20 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. - Au rechas: Roger 3; Frébutte 2; Couteau, Delbecq, Dumoulin et D. Dupont 1. Au contre-rechas: Roger 1. Livrées mauvaises: Delbecq, Dumoulin, Dupont et Scarcez 2.