Jeu de Balle

Commentaire par Eric de Boer.

Improductif jusqu'à samedi, Maubeuge ne pouvait pas mieux choisir que son déplacement à Oeudeghien pour signer sa première victoire de la saison. Non seulement ils s'imposaient en prenant la totalité de l'enjeu mais les Nordistes délivraient aussi un message à leurs concurrents directs: ils sont prêts à signer une "remontada" telle que l'avait fait... Oeudeghien en 2017. Les Français chers à la famille Navaux ont retrouvé des forces vives et possèdent, à coup sûr, sur papier les qualités pour maintenir le club au sein de l'élite pour permettre à un effectif 2019 digne de la... N1 de s'y exprimer. Après la victoire à Oeudeghien, prendre un point face à un Kerksken même privé de Dochier, blessé, est en quelque sorte une confirmation des moyens retrouvés. C'est Acoz, prochain adversaire des gars de la Paume, qui peut se préparer à essuyer le feu nourri d'un Laurent Di Santo qui retrouvera un ballodrome gerpinnois qu'il a bien connu.

Dans les hautes sphères, Kerksken n'a guère souffert après sa première défaite des œuvres de Thieulain. Baasrode, lui, gagne mais ne prend pas la totalité de l'enjeu, au contraire de «Canaris» qui, après avoir été «bye» samedi, ne se fait pas surprendre par Grimminge. Voilà qui leur permet de revenir à deux longueurs de cette deuxième place qu'ils considèrent à eux.

En revanche, Ogy arbore un sourire jaune car les lendemains de qualification pour la Grand-Place de Bruxelles sont désenchanteurs: défaite à Acoz et à Isières, après avoir pourtant enflammé le début de rencontre à chaque fois. Cette période creuse, Isières espère la mettre à profit pour essayer de reprendre cette 4e place au classement général qui était celle des Athois en 2017, mais pour se faire, il faudra cependant encore passer sur Mont-Gauthier, bien accroché à sa 5e place. Quant à Sirault, le troisième candidat au dernier sésame pour le «Huit de Septembre», il tente de régler ses problèmes internes avec un Sébastien Monniez, partant pour Galmaarden, au centre des débats. Après avoir essuyé le retour en forme d'Isières, les Saint-Ghislainois se sont consolés en revenant de Terjoden avec la victoire, qu'ils auraient voulue plus rémunératrice encore...