Jeu de Balle

Les conditions climatiques n’étaient pas idéales.

Un vent violent balayait le ballodrome d’Acoz ce jeudi. Favorable à la frappe, il a un peu plus compliqué la tâche des joueurs au service, un secteur où plus grand-monde ne sait jouer avec les lignes. Il faut dire aussi que les nouvelles balles font de beaux bonds. Résultat des courses, pas moins de 28 balles ont été rechassées entre les perches par Wieze et Planois dans la lutte d’ouverture (15 à 13). Les Flandriens ont rapidement pris l’ascendant (3-0). Le gain des jeux s’équilibre (5-2). Geens frappe au-dessus à 40-40, Piron signe deux outres dans le 9e jeu et les Namurois égalisent à 5-5 via des rechas primés de Deproot et Geens. Deux outres de Poroli et une chasse remportée à 40-40 mettent cependant fin au suspense.

Deproot a poursuivi sur sa lancée contre Biévène. Bonnaert ouvre le score pour les Bilingues mais Bremeels enchaîne avec quatre baraques : 1-1. Dupont relance Bever à 2-1. Piron enlève un blanc et Planois passe devant (2-3) sur des outres de Geens et Deproot. Les Flandriens réagissent. Bonnaert se prend plusieurs balles au-dessus de la tête mais il parvient tout de même à sauver son jeu. Puis, Bremeels et Loncken visitent les perches : 4-3. Un blanc ponctué par des outres de Deproot remettent les deux équipes à égalité. Cauchie prend son jeu. Néanmoins, le dernier mot reste à des Namurois en verve à la frappe. A 5-6, le dernier jeu monte à 40-40. Bremeels livre au large.

En finale, Dupont montait au derrière tandis que Cauchie descendait à corde. Paduart animait le début de partie, en chassant deux outres entrecoupées de deux mauvaises : 2-1. Wieze réalisait la cassure sur un rechas hors-cadre de Loncke à 40 à 2. Steels ne parvenait pas à se placer dans les balles (3 rechas hors-cadre) mais Thelis livrait le fond à 40-40 et Lonck croquait encore. L’écart culminait à 5-2 sur une outre de Poroli. Steels loupait son arrêt à 40 partout. Loncke reprenait le derrière et servait très bien : 5-4. Wieze approchait du but via un jeu blanc animé par des outres de Poroli (au rechas) et Verleyen (au contre-rechas). Thelis servait une seconde baraque à 40 à 2. Par contre, Thelis enlevait son jeu : 7-5.

Wieze rencontrera donc Senzeilles en demi-finale alors que l’autre partie opposera Kerksken en découdra avec le vainqueur de la dernière éliminatoire.


TECHNIQUE DE LA 3e ELIMINATOIRE DE COUPE

Les résultats

Wieze – Planois 7-5

Biévène – Planois 5-7

Wieze – Biévène 7-5

Les équipes

M. Chavée aligné

Wieze : Thelis et Verleyen ; Steels, Paduart et Poroli.

Planois : Close et Geens ; Deproot, Piron et Musso.

Biévène : Dupont et Bonnaert ; Bremeels, Cauchie et Loncke.

Technique des rencontres

Wieze 7 jeux (43 quinze, perd 1 jeu de 40 et 1 jeu blanc) bat Planois 5 jeux (34 quinze, perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc. Balles outres. – Au rechas : Paduart 7 ; Deproot 6 ; Steels 5 ; Piron 4 ; Poroli 3 ; Geens 2 ; Musso 1. Au contre-rechas : Paduart 2. Livrées mauvaises : Deproot 3 ; Steels, Poroli et Close 2 ; Paduart et Geens 1. Courtes : Verleyen 2 ; Geens et Piron 1. Tamis : Deproot 1.

Planois 7 jeux (37 quinze) bat Biévène 5 jeux (33 quinze, perd 1 jeu de 40 et 3 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas : Deproot 6 ; Musso, Bremeels et Loncke 2 ; Piron 1. Au contre-rechas : Deproot 1. Livrées mauvaises : Bremeels 5 ; Dupont 4 ; Geens 3 ; Bonnaert, Loncke, Close et Piron 1. Courtes : Cauchie et Loncke 1.

Wieze 7 jeux (39 quinze, perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Biévène 5 jeux (32 quinze, perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas : Poroli 3 ; Steels et Paduart 2. Au contre-rechas : Verleyen et Steels 1. Livrées mauvaises : Poroli 3 ; Thelis, Steels, Paduart, Bonnaert et Loncke 2 ; Verleyen, Bremeels et Cauchie 1. Courtes : Bremeels 1.