Jeu de Balle

A chaque tournoi international, c’est la même chose. Chaque pays doit fournir quelques arbitres, en principe les meilleurs. 

Pourtant, tout le monde s’arrache la paire belge car, en matière d’arbitrage actif, de connaissance du règlement et de… probité, il n’y a tout simplement pas photo. Rien que sur la journée de jeudi, le duo Mariaule-Van Holder a sifflé 8 rencontres, dont les deux finales. Cela veut tout dire.

Fabrice Mariaule (50 ans), formé à Thieulain, a été un bon joueur de régionale dans l’ancienne entente de Tournai. Ses plus hauts faits d’armes sont deux titres nationaux, en R2 avec Vezon (1991) et en R1 (Moustier, 2000). Dans la foulée de ce dernier titre, il passait à l’arbitrage avec un succès certain. Arbitre de classe 1 depuis 2006, « Bloem » a remporté trois Sifflets d’Or. Il officiera fin août sur la Grand-Place de Bruxelles (avec Van Holder), sifflera la finale du tournoi de Thieulain (avec Druart) ainsi que la Wal Cup le 15 août.

De son côté, Johan Van Holder (43 ans) a rapidement gravi les marches en seulement cinq années d’arbitrage, après avoir remisé le gant. Longtemps actif en promotion du côté de Galmaarden, Biévène et Alost, Johan avait touché à la D1 comme 6e homme à Terjoden. Après seulement deux saisons avec un sifflet en bouche, il passait classe 1. Johan a terminé troisième au Sifflet d’Or 2016 et deuxième en 2017. Il ne faut pas s’en étonner. Il a de qui tenir. Roger, son père, a longtemps été ref de classe 1 dans les années 80. Bon sang ne peut mentir.