Jeu de Balle

Mont-Gauthier entra directement dans la partie et grâce à un frappe éblouissante ne mit pas longtemps pour s'envoler à... 0-5 au marquoir. Deux outres de Cassart dans le jeu d'ouverture donnaient d'emblée le ton. Dans le suivant, il récidivait et T. Schmit entamait son festival au pivot. En face, on était quelque peu médusé devant une telle aisance, d'autant que les Saint-Ghislainois restaient muet dans le rectangle. Dupont décorda son rechas à 40-30 et pour une chasse dans le trapèze, il fut incapable de renvoyer dans les limites le rechas de Cassart. Monniez resta dans son tamis. Mont-Gauthier, via notamment des outres de Fiasse et de T. Schmit marqua 0-40, mais le livreur saint-ghislainois parvenait à redresser mais se heurtait à T. Schmit pour la balle décisive: outre et 0-3.

Fiasse et T. Schmit furent tout aussi impitoyables avec les livrées de Dupont. Raguet parvint à mener sa mise, mais à 40-30, Fiasse et T. Schmit ajoutait chacun une «rose» à leur bouquet respectif, Tristan plantant son deuxième rechas outre à 40 à 2!

Ayant changé son trio de frappe en permutant Monniez et Raguet, Sirault réussissait enfin à juguler l'hémorragie via le jeu de service de Leturcq. Et avec Dupont signant enfin le premier rechas outre de ses couleurs dans le 7e jeu, Sirault prenait un second jeu de rang. Raguet trouvait lui aussi enfin le chemin des perches et si Cassart prenait encore son jeu (2-6), les «Verts» soupiraient d'aise à 4-6, profitant aussi d'un mauvais passage dans le tamis de T. Schmit. Ils n'iront pas plus loin en première armure, la pause étant sifflée par Fiasse: 4-7.

À la reprise, un arrêt de Namur après un bon rechas de Monniez permettait à Sirault d'enlever son premier jeu de 40 à 2, idéal pour se relancer (5-7), mais ledit Monniez freinait les siens en livrant, à 40-0, sa seconde balle hors cadre du jeu, avant que Dupont ne rechasse au large, toujours à 40 à 2, après avoir mené ce jeu 40-15!

A 5-9, tout était à refaire. Raguet et Dupont échangeait alors leurs postes. Un rechas outre de Leturcq et deux courtes clouaient T. Schmit dans son tamis offrant le point à Sirault, mais Mont-Gauthier se payait le luxe de freiner à chaque fois l'envolée locale: à 40 à 2, Leturcq fautait pour la deuxième fois dans le carré de service (6-10). Un mauvais passage de De Wolf dans l'exercice qu'il n'affectionne pas particulièrement (2 larges) offraient un jeu blanc aux «Verts», mais deux outres de Fiasse indiquaient 7-11 au tableau noir, et même 7-12 suite à trois «baraques» de Dupont. Dans ce 19e jeu, à 15-40, touché aux adducteurs, Namur avait cédé sa place à Rochart.

Mont-Gauthier pouvait se permettre de gérer la suite des événements. Cependant, un jeu blanc de Raguet et une outre de Dupont à 40 à 2 relançaient quelque peu le suspense, mais De Wolf s'empressa de tuer tout espoir dans l’œuf.

Sirault – Mont-Gauthier 9-13

Suite à un désastreux départ, Sirault n'a pu que jouer à la course-poursuite tout au long de la lutte face à un Mont-Gauthier qui a étalé une force de frappe impressionnante. Les Rochefortois sont prêts à accueillir ce lundi cette formation d'Ogy à qui ils vont disputer, sans aucun doute, la qualification à la Grand-Place de Bruxelles.

Sirault: Leturcq et Namur (Rochart à 7-11); Monniez, N. Dupont et Raguet.

Mont-Gauthier: C. Schmit et Fiasse; T. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Arbitre: M. Charlot.

Balles outres. - Au rechas: T. Schmit 6; Fiasse 5; Dupont 4; Cassart 3; De Wolf, Raguet et C. Schmit 2. Au contre-rechas: Dupont et Leturcq 1. Livrées mauvaises: Monniez et T. Schmit 5; De Wolf, Dupont et Fiasse 4; Leturcq 3; Raguet, Rochart 1. Courtes: T. Schmit 2; C. Schmit 1