Jeu de Balle

Mont-Gauthier est l'équipe de nationale 1 qui, jusqu'ici, est celle qui a le moins joué.

 Et perdus dans le classement, les Rochefortois ne peuvent pas vraiment profiter de leur pourtant excellent début de saison. Et quand les favoris pour la Grand-Place que sont Thieulain et Isières piétinent comme actuellement, les Namurois de Philip De Wolf deviennent de potentiels candidats pour le rendez-vous bruxellois.

Alors qu'ils s'éclatent dans le sillage de Kerksken, les Ogyciens ne cessent de répéter que Mont-Gauthier ira sur la Grand-Place sans aucun doute. Un statut que Tristan Schmit refuse d'endosser à cette période du championnat. «C'est vrai que nous ne pouvons pas nous plaindre de nos débuts dans la compétition, mais nous voulons continuer à prendre lutte par lutte avant de tirer de plan sur la comète. C'est beaucoup trop tôt. Nous sommes au-devant de deux week-ends importants. Nous verrons après cela.»

Précisément, ce samedi, c'est l'équipe d'Acoz qui rend visite aux Rochefortois. «Nous viserons une victoire, pas la totalité de l'enjeu car c'est la meilleure de rien obtenir. Ceci étant, vu les annonces des arrivées de deux joueurs de Warêt, l'ambiance pourrait être délétère chez notre adversaire. Nous verrons bien. Quant à notre déplacement à Isières, nous allons l'aborder de la même façon que celle à Thieulain: nous viserons le point avant la pause et verrons après ce qu'il y a lieu de faire. C'est vrai que les Isiérois baignent dans le doute en ce moment, mais nous n'allons pas miser là-dessus. Nous jouerons sur nos qualités, tout simplement.»

Les joueurs de Mont-Gauthier sont sûrs d'eux. L'arrivée de Xavier Fiasse n'y est pas étrangère. «Xavier, c'est le patron qui nous manquait. Nous l'écoutons sur et en dehors du terrain, même Philip (De Wolf) qui possède pourtant le même expérience que lui. Son apport est inestimable.»

L'annonce du départ de Philip De Wolf à Wieze en 2019 n'a pas jeté un froid dans l'équipe, comme dans beaucoup d'autres cercles. «Il nous l'a appris début mars, et je trouve que c'est bien mieux comme ça. Cette révélation permet au joueur de prester sans arrière-pensée. Philip nous a assuré qu'il ferait tout et même plus pour signer une belle saison pour soigner sa sortie. Tout est clair comme ça.»

Justement, des noms circulent-ils pour succéder au foncier flamand? «Nos dirigeants cherchent. Ils nous demanderont probablement notre avis, mais, au final, c'est eux qui prendront la décision. Eddy Charloteaux? Cela peut évidemment être une solution puisque c'est un frappeur à la base et qu'il st originaire de Namur est un atout supplémentaire; mais ce n'est que mon avis.» (rires)