Jeu de Balle

Un commentaire d'Eric de Boer.

Comme attendu, la journée d'alignement de ce dimanche n'a pas apporté d'indication dans la course à la Grand-Place. Pour cela, il aurait fallu que Mont-Gauthier vainc Baasrode ou qu'Ogy en fasse de même à Thieulain. Du coup, la situation de samedi soir demeure en l'état: les trois points ramenés d'Oeudeghien ont replacé Mont-Gauthier devant Ogy au classement avec une longueur d'avance. Samedi prochain, pendant que Mont-Gauthier accueillera Kerksken (où Philip De Wolf, notre photo, a évolué en 2011), Ogy tentera de s'imposer à Galmaarden. 

Cette perspective, à la lumière du résultat d'Acoz ce dimanche chez les Brabançons flamands, semble plus plausible qu'un succès des Rochefortois face à l'ogre alostois, même à domicile. En cas d’un succès plein de Kerksken, les Lessinois pourraient se contenter d'une unité à Galmaarden car en cas d'égalité de points, ils seraient qualifiés pour une victoire de plus que les Namurois. Mais quelle que soit l'équipe qui restera sur le carreau, la déception sera vive, même si Bruxelles n'était pas un objectif, ni pour l'un ni pour l'autre, en début de saison.

Le classement montre que la lutte pour le «Top 8» sera intense lors des luttes retour de la phase classique. En s'imposant à Isières, Grimminge s'est replacé en ordre utile pour les playoffs et vient titiller Isières (7e) et Sirault (8e), alors que la lutte pour le maintien devrait se circonscrire entre Oeudeghien, Terjoden et Maubeuge, avec un Acoz qui devrait autant regarder derrière lui que devant, mas qui, normalement, va probablement redresser la barre avec un Antoine Hazard à la baguette et un Rodrigue Lecocq dont l'expérience va finir par payer, dès qu'il se sera habitué à son nouvel environnement.