Jeu de Balle

Thieulain – Galmaarden 13-10

Thieulain : Vandenabeele et Delbecq ; Dumoulin, Metayer et Becq (Gossuin à 7-5).

Galmaarden : Flament et Defrijn (Berchmans à 5-2) ; Devos, Sauvage et Bosse.

Balles outres. – Au rechas : Sauvage 8 ; Metayer 7 ; Devos 4 ; Delbecq, Dumoulin, Flament et Bosse 2 ; Berchmans 1. Au contre-rechas : Metayer 1. Livrées mauvaises : Vandenabeele et Bosse 3 ; Delbecq et Berchmans 2 ; Metayer, Flament et Devos 1. Courtes : Delbecq et Flament 1.

Après le 3-13 de la veille, Thieulain n’était plus qu’à quatre petits jeux de la qualification. Ceux-ci sont tombés dans l’escarcelle locale dès la première armure, atteinte à 7-3 via 2-0, 2-1, 5-1 et 5-3 après un relâchement dont les visiteurs, bien plus volontaires au rectangle que le jour précédent (il est vrai avec le vent dans le dos), surent profiter à la reprise pour contester la victoire, pour l’honneur, jusque 10-10. Touché au dos, Vincent Pozzebon avait dû céder sa place à Defrijn chez les Brabançons flamands.

Kerksken – Mont-Gauthier 13-7

Kerksken : D. De Vits et Charloteaux ; Monnier, Brassart et Nantel (Dochier à 7-5).

Mont-Gauthier : Badet et C. Schmit ; Fiasse, D. Cassart et De Wolf.

Balles outres. – Au rechas : Brassart 6 ; Monnier et Cassart 5 ; Fiasse 4 ; Nantel 3 ; De Vits et Schmit 2 ; Charloteaux et Badet 1. Livrées mauvaises : Schmit 4 ; Dochier, Fiasse et Cassart 2 ; De Vits, Monnier et Badet 1. Courtes : Schmit, Cassart et De Wolf 1.

Accroché la veille en première armure (7-13 au final), Kerksken a mis à profit ce déplacement pour opérer une tournante. Dochier était laissé sur le banc, d’où le recul d’un cran de Monnier au petit et Brassart au grand. Comme samedi, les Namurois vendaient chèrement leur peau en début de rencontre. Les jeux s’arrachaient littéralement (5 à 1 dans les jeux de 40) et les deux équipes se tenaient sur un jeu jusque 5-5. L’équipe locale réalisait enfin la cassure au repos : 7-5. Le gain du jeu de reprise, après la montée poste pour poste de Dochier, assurait la qualification des champions en titre pour les demi-finales.

Baasrode – Sirault 13-2

Baasrode : De Winter et Van Impe (Ch. De Vits à 7-1) ; Demoor, Joos et W. Cassart.

Sirault : Rochart et Namur ; Monniez, N. Dupont et Raguet (Leturcq à 7-1).

Balles outres. – Au rechas : Joos 3 ; Dupont 2 ; De Winter 1. Au contre-rechas : Joos 1. A la livrée : De Winter 10 ; Monniez 3 ; Demoor 2 ; Cassart 1. Livrées mauvaises : De Winter 6 ; Dupont et Rochart 4 ; Demoor, Cassart et Monniez 3 ; Joos et Leturcq 2.

Le suspense a complètement été absent de cette rencontre. Baasrode avait besoin de six jeux. Les Termondois n’ont rencontré aucune opposition : 3-0, 3-1 et 9-2. Après deux jeux, Nicolas Dupont et Renaud Raguet avaient permuté. En vain. Les Assurés ont pu compter sur Timmy Joos, le plus sollicité des rappeurs, pour faire front à la frappe. L’équipe locale a par ailleurs survolé le débat dans le carré d’envoi, imposant une plus grande puissance dans ce secteur du jeu, à l’image du Louviérois Thibaut De Winter.

Ogy – Isières 13-11

Ogy : Mauroit et Bracke ; Ghislain (Birlouet à 4-7), Wattier et Dubart.

Isières : M. Frébutte (Dugauquier à 4-7) et Famelart ; Scarcez, D. Dupont et Couteau.

Balles outres. – Au rechas : Scarcez 3 ; Wattier et Dupont 1. Au contre-rechas : Frébutte, Famelart et Bracke 1. A la livrée : Scarcez 7 ; Famelart, Frébutte, Wattier et Couteau 1. Livrées mauvaises : Wattier 6 ; Scarcez 5 ; Dugauquier 4 ; Mauroit, Famelart et Bracke 3 ; Ghislain, Couteau et Frébutte 2 ; Dubart et Birlouet 1. Tamis : Wattier 1.

Ogy laisse peut-être passer l’opportunité de mettre les Athois sous pression à 3-2. Mais Famelart livrait au-dessus à 40 à 2 et les visiteurs assuraient l’essentiel à 4-6. Scarcez a brillé au rechas et à la livrée. Couteau a fait preuve de régularité au derrière.