Jeu de Balle

En novembre dernier, quelques jours avant le départ pour le Mondial en Colombie, le jeune Quentin Dupire, joueur à Tourpes en pelote, avait été victime d’un accident de la circulation en se rendant à un tournoi de one-wall dans le club du duo Potiez-Dumoulin. 

Prévenus des faits, ces derniers s’étaient immédiatement rendus sur le lieu de l’accident. Les nouvelles étaient plus qu’alarmantes concernant Quentin. Guillaume Dumoulin avait pris son courage à deux mains pour annoncer le diagnostic à la maman de Quentin. Fort heureusement, de manière quasiment miraculeuse, Quentin a surmonté l’épreuve. Il se rétablit lentement. Au jour d’aujourd’hui, il est toujours en rééducation, se déplace avec une canne mais au moins, il est présent dans les travées à Franeker pour supporter la délégation belge. La fédération a en effet posé un très beau geste en l’invitant, lui, ses parents et son frère. Magnifique initiative.

Délégations réduites à 12 joueurs

Il a été décidé que chaque pays ne pourra plus déplacer, à l’avenir, que douze joueurs, ce pour éviter que l’Espagne, autrement nantie financièrement parlant, ne déplace une formation spécifique dans chaque discipline. L’an passé en Colombie, l’Espagne avait sélectionné 25 joueurs.

La France la tête ailleurs

Est-ce dû au football ? Toujours est-il que la France a oublié de payer l’acompte pour son hôtel. La réservation est donc tombée. En pleines réjouissances du PC Dag, l’hôtel était complet. Les Français se sont donc retrouvés logés à 57 km de Franeker, ce qui a bouleversé le calendrier de la journée de jeudi.