Jeu de Balle

Si Kerksken continue son petit bonhomme de chemin, il n’aura pas fallu grand-chose pour que Maubeuge signe sa première victoire de la saison, dans l'antre de son concurrent direct, mais la performance de la journée est à mettre à l'actif d'Isières qui a réussi à prendre la totalité de l'enjeu à Acoz, là où des ténors comme Baasrode ou Thieulain y ont laissé des plumes. Ces trois unités feront du bien au décompte final dans l'optique de la qualification pour le «Top 8» et donc les playoffs.

Kerksken – Grimminge 13-1

Kerksken: Monnier et D. De Vits; Dochier, Brassart et Nantel.

Grimminge: Boeykens et K. Lievens (Van Der Bracht à 7-0); Musch, de Cooman et G. Lievens.

Balles outres. – Au rechas: Brassart 6; Nantel 3; Dochier et de Cooman 2; Monnier et Boeykens 1. À la livrée: Dochier 5; Monnier 1. Livrées mauvaises: de Cooman 5; Monnier, Dochier, Musch et G. Lievens 2; De Vits, Nantel, Boeykens et K. Lievens 1.

Petite surprise chez les Alostois avec la présence d’entrée de jeu de Samuel Brassart au grand-milieu. Il faut dire que le «Gant d’Or» en titre a littéralement craché le feu au rectangle. Les champions ont également fait la différence dans le carré d’envoi. Il n’y a pas eu débat: 7-0 au repos, 10-0 en reprise et 10-1 (par Van Der Bracht).

Terjoden – Maubeuge 13-12

Terjoden: T. Botquin et Doignies; Lamarche, Van Hemelrijck et Van den Steene.

Maubeuge: Dhaenens et Gregoire; Masure, G. Frébutte (Dasset à 8-7) et Di Santo.

Balles outres. – Au rechas: Doignies et Di Santo 3; Lamarche et Van Hemelrijck 2; Gregoire 1. Au contre-rechas: Botquin 1. À la livrée: Doignies et Gregoire 1. Livrées mauvaises: Frébutte 6; Botquin 5; Van den Steene et Di Santo 4; Doignies, Dhaenens et Gregoire 3; Lamarche et Van Hemelrijck 2; Masure et Dasset 1.

À défaut d’être de grande qualité, cette rencontre importantissime pour le maintien a valu par son suspense. Les deux équipes sont allées au 25e jeu. Au bout du compte, il n’y a que quatre «quinze» d’écart. Mais encore une fois, cela n’a guère tapé. On livrait légèrement avec le vent. Van den Steene ne frappa rien, de Cooman réussit ses deux rechas primés une fois descendu à passe. En comparaison, Di Santo, aligné d’entrée de jeu au derrière, a nettement mieux répondu. Pourtant, cela n’a pas suffi. Il faut dire que le déchet au tamis a été important des deux côtés: 16 «baraques» à 18. Les Nordistes ont mené la danse en début de partie (0-2, 4-5 et 5-6). Après 7-6 au repos, on notera encore 8-9 et 10-11. Les Alostois approchaient les premiers du but. Tout était remis en question une dernière fois à 12-12. Dans le dernier jeu, Van den Steene prenait aisément 40 blanc puis Dasset ne livrait pas assez loin à 40-15.

Acoz – Isières 2-13

Acoz: Lecocq et Defever; Hazard, Vanneste et Merveille.

Isières: M. Frébutte et Famelart; Scarcez, D. Dupont et Couteau.

Balles outres. – Au rechas: Dupont 7; Scarcez 5; Hazard 4; Vanneste et Frébutte 3; Couteau et Famelart 2. Au contre-rechas: Lecocq, Frébutte et Scarcez 1. Livrées mauvaises: Vanneste 3; Frébutte et Scarcez 2; Merveille, Couteau et Dupont 1. Tamis: Vanneste 1.

Face à Isières, les «Coquis» ont touché non pas le fond mais le tréfonds. Un foncier inexistant, un tamis faiblard et pour couronner le tout une absence totale de sens tactique. Les «Orangés» avaient pourtant bien débuté: 1-0 sur une outre de Vanneste. Mais ensuite, pour des chasses à hauteur du petit-milieu, Merveille loupait deux balles de 40 à 2. Les «Carolos» menaient 40-15 dans le jeu suivant. Merveille, encore, empêchait Lecocq de servir: une balle à corde pour une chasse au même endroit et deux balles au-dessus de la tête, signées Dupont. La partie venait de basculer définitivement. Les deux jeux d’après montaient encore à 40 partout. Isières filait à 1-5 sur une nouvelle outre de Dupont et un service appuyé de Scarcez (notre photo). Hazard et Vanneste avaient enfin reculé d’un rang mais il était trop tard. La Fraternelle, à ce moment, avait empoché cinq jeux de 40 de suite. Après 1-7 au repos, les Athois inscrivaient encore 1-8 par Frébutte. Acoz empochait un second jeu via des outres de Hazard et de Vanneste. Les Gerpinnois perdaient deux nouveaux jeux de 40-40 alors que l’infortuné Vanneste servait à trois reprises au large et était sifflé au tamis. Les Athois filaient directement au but sur des rechas primés de Dupont, de Scarcez et de Frébutte.

Oeudeghien – Mont-Gauthier 4-13

Voir notre édition papier dominicale