Jeu de Balle

Thieulain se rapproche de la 2e place occupée par Baasrode, alors qu'Ogy se défait quelque peu de l'étreinte d'Isières, battu par Kerksken. Dans le bas, Oeudeghien est mûre pour la descente.

Baasrode – Thieulain 7-13

Baasrode: De Winter et Van Impe; Piérard, Joos et W. Cassart.

Thieulain: Vandenabeele et Delbecq; Dumoulin, Metayer et Becq.

Balles outres. – Au rechas: Metayer 9; Cassart 6; Van Impe 4; Joos, Delbecq et Dumoulin 3; Piérard et Becq 2; De Winter et Vandenabeele 1. Au contre-rechas: Van Impe 2. À la livrée: De Winter 2. Livrées mauvaises: De Winter et Metayer 4; Cassart et Dumoulin 2; Van Impe, Piérard, Joos et Vandenabeele 1. Tamis: Van Impe et Becq 1.

Le choc de la journée accentue l’indécision au classement, derrière Kerksken. Les «Canaris» prirent logiquement l’ascendant (0-2, 1-4, 4-7 au repos) mais les Termondois faillirent tout remettre en question à 6-7 en reprise. La suite fut nettement à l’avantage des Leuzois, qui jouèrent de bout en bout avec leur tête, cherchant plus la bonne chasse que le coup d’éclat. En face, William Cassart n’eut pas la vie facile en raison de la propension de Timmy Joos à trop reculer dans les balles.

Isières – Kerksken 9-13

Isières: Famelart et M. Frébutte; Couteau, D. Dupont et Scarcez.

Kerksken: Monnier et D. De Vits; Brassart, Dochier et Nantel.

Balles outres. – Au rechas: Dupont 12; Brassart et Nantel 6; Frébutte, Couteau, Monnier et Dochier 5; Scarcez et De Vits 2; Famelart 1. Livrées mauvaises: Frébutte et Couteau 3; Famelart 2; Scarcez, Monnier, De Vits et Dochier 1. Courte: Scarcez 1.

Contrairement à la veille, Kerksken alignait son meilleur «cinq» pour le déplacement à la Fraternelle. De fait, il fallait bien cela pour contenir des Athois désireux, à l’image, de Dimitri Dupont, de jouer crânement leur chance. Le duel se tenait jusqu'à 2-2. Les Alostois poussaient à 2-6. La blessure au genou de Nantel n’empêchait pas les visiteurs de prendre l’armure à 3-7 et d’insister à 3-9. Toutefois, les Hennuyers rappliquaient à 8-9. Samuel Brassart, le meilleur des siens, veillait cependant au grain.

Terjoden – Oeudeghien 13-2

Terjoden: T. Botquin et Ridiaux; Lamarche, Van Hemelrijck et Van den Steene.

Oeudeghien: Duroy et G. Dehantschutter; Delhaise, Verset et Toubeaux.

Balles outres. – Au rechas: Van den Steene 4; Botquin et Dehantschutter 3; Verset 2; Van Hemelrijck et Duroy 1. Livrées mauvaises: Delhaise 6; Van den Steene, Dehantschutter, Verset et Duroy 2; Botquin, Lamarche et Toubeaux 1.

Les Alostois ont joliment confirmé leur montée en régime en écrasant, il n’y a pas d’autre mot, les Hennuyers dans ce duel crucial pour le maintien. Désormais, les visiteurs se retrouvent en position de descendants. Cinq jeux montent à 40 à 2. Ils sourient tous aux visités. Van den Steene fait la différence en ramenant tout à la pointe du tamis. En face, seul Verset tire son épingle du jeu.

Galmaarden – Mont-Gauthier 13-7

Galmaarden: Flament et Defrijn; Devos, Sauvage et Bosse.

Mont-Gauthier: C. Schmit et Badet; T. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Balles outres. – Au rechas: Cassart et De Wolf 5; Sauvage 4; Devos 3; Flament, Bosse et T. Schmit 2; C. Schmit 1. Livrées mauvaises: T. Schmit 6; Cassart 5; Bosse 3; Sauvage, C. Schmit et De Wolf 2; Badet 1. Courtes: C. Schmit et Cassart 1.

Pozzebon et Fiasse, tous deux blessés, ont suivi cette rencontre du banc. Elle fut longtemps disputée. Les deux équipes se tinrent de près tout au long de la première armure (1-2, 2-3, 5-4 et 7-5 au repos). Plus précis à l’envoi, Galmaarden se mit à l’abri d’une mauvaise surprise en avançant à 9-5. Les Namurois, où De Wolf brilla, sauvèrent le point à 9-6.

Acoz – Maubeuge 13-8

Acoz: Lecocq et Defever; Hazard, Vanneste et Merveille.

Maubeuge: Masure et Dhaenens; G. Frébutte, Gregoire et Di Santo.

Balles outres. – Au rechas: Lecocq 3; Hazard, Vanneste, Merveille, Gregoire et Di Santo 2; Defever, Masure, Dhaenens et Frébutte 1. Livrées mauvaises: Vanneste 5; Di Santo 3; Merveille, Masure, Dhaenens et Gregoire 2; Defever et Frébutte 1. Courtes: Merveille et Gregoire 1.

Acoz laissait forte impression en période initiale. Les «Coquis» menaient allègrement 7-1 au repos, empochant au passage quatre jeux blancs. Le marquoir avait rapidement affiché 4-0 sur des outres de Vanneste, d'Hazard et de Lecocq. Frébutte prenait le meilleur sur Merveille: 4-1. Les «Orangés» repartaient à 6-1 sur deux nouveaux jeux blancs. Dhaenens visitait le large à deux reprises avant la pause. Masure avait doublé Gregoire en vain au grand-milieu. À la reprise, Frébutte reculait enfin d’un rang et le combat changeait d’âme: trois larges de Vanneste, les services de Frébutte puis de Masure pour inscrire 7-4. Di Santo fautait par deux fois à l’envoi: 8-4. Ce même Di Santo émergeait à la frappe: 8-5. Merveille croquait une balle de 40 à 2: 8-6. Masure loupait une belle opportunité, toujours à 40 à 2: 9-6. Di Santo rechassait hors cadre à 40-40 et Lecocq insistait au tamis: 11-6. Dhaenens arrachait son jeu: 11-7. Ce même Dhaenens enlevait un 8e jeu sur un bel arrêt à 40-40. Il était temps pour l’excellent Defever de conclure.

Ogy – Sirault 13-2

Voir notre édition papier de ce lundi